Ben Harper/Festival

Live Report : Ben Harper @ Fourvière

IMG_2458

Aller à un concert d’une célébrité peut sembler lassant. On se dit : j’ai déjà visionné des heures de vidéos, repassé des milliers de fois les disques dans ma petite chaîne hi-fi (ou enclenché la playlist sur Deezer Spotify ou les autres…). Bref, on semble tout connaître de l’artiste, et peu enclin à se faire surprendre. Ceux qui pensent ça ont eu tort de snober Ben Harper à Fourvière ce 13 juillet.

Car ce spectacle de Ben Harper était probablement aussi beau que le spectacle pyrotechnique que Paris a offert cette nuit. D’abord, il y a la précision. D’orfèvre. Le show commence, les chansons s’enchaînent, presque comme calibrées. L’équipe des Innocents Criminels, injustement oubliés en titre de cet article, joue leur plus belle partition. Juan Nelson est le musicien qui me fit la plus forte impression. Ce bassiste nous a sorti un des plus beaux solos de basse jamais entendu de ma vie.

La précision, c’est aussi ce magnifique morceau « All My Heart Can Take/Mutt » joué en rappel, seul, par Ben Harper. Il maltraite sa guitare et en fait sortir un son blues incomparable. Le voir taper sur sa guitare avec précision me fait penser au film Les Temps Modernes de Chaplin. Sauf que là, pas d’oppression de la part d’un contre-maître. Juste du plaisir.

Le feu d’artifice parlait de musiques du monde, de reggae même. Ce serait oublier que Ben Harper aime faire converger toutes les musiques. Dans une sorte d’humilité assez imposante. Je ne sais pas s’il on peut parler de timidité, mais il est vrai que contrairement à Pete Doherty vu à Fourvière également, ou a d’autres artistes moins expressifs, il y a chez ce Ben Harper une sorte de pudeur artistique. Lorsqu’il veut utiliser ses cordes vocales, il ne s’en prive pas. Exemple : ce moment du spectacle où l’homme arrête de jouer et chante a cappella et sans micro un hymne au seigneur. Dans un théâtre antique silencieux, écoutant religieusement les paroles du musicien.

Que Ben Harper soit un grand musicien folk-rock-roots, ce n’était pas à prouver. Mais que l’homme ose même se présenter à la foule, cela n’est encore la preuve de cette humilité dont il fait preuve.

Paraît-il que ce concert fait partie d’une réunion que Ben Harper a réalisé avec ses Innocents Criminals. On n’espère qu’il ne s’arrêtera pas là. Ce concert-là, on aimerait le voir des milliers de fois : alterner musique rock roots, puis musique acoustique, puis de nouveaux de gros riffs….comme le feu d’artifice, le concert de Ben Harper était une merveille auditive.

Mickael Chailloux

A lire et écouter : Ben Harper-Charlie Musselwhite : Get Up!

Une réflexion sur “Live Report : Ben Harper @ Fourvière

  1. Pingback: Lambchop : vous reprendrez bien une gorgée de country ? | Le Peuple Du Rock Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s