Keegan

Keegan: Underdogs are Go

Oyez, oyez lectrices et lecteurs du Peuple du Rock :  je suis un nouveau chroniqueur et vous propose mon premier article sur un excellent groupe de rock : Keegan.  Retenez bien ce nom.

Contacté il y a quelques temps par un des musiciens car j’ avais déjà eu l’ occasion de faire une chronique sur eux dans un autre web zine. Ce groupe qui secoue l’ underground Allemand depuis quelques années, nous livre un excellent et explosif opus intitulé Underdogs are Go.

Keegan est un groupe cosmopolite et aligne plusieurs nationalités: anglaise pour le chanteur, autrichienne pour le batteur, allemande pour le guitariste et française pour le bassiste. Et ce quatuor qui a tout compris de l’énergie rock et le retransmettent bien dans leur album. Quinze titres qui s’enchaînent à la vitesse du son  sans vous laisser un seul instant de répit, mis à part un morceau, plus doux, le temps de recharger les munitions.

Ces gars-là ont trouvé la juste alchimie, ce supplément d’âme qui permet à tous de gratter là ou ça démange . Et bon sang, cela fait un bien fou ! Ils n’en sont pas à leur premier essai. En effet, l’histoire a commencé il y a quinze ans , avec l’enregistrement d’un single (Melody) qui sera largement diffusé sur les radios des campus britanniques. Repérés par le label US Burning sky Reccords, ils repartent en studio  enregistrer une reprise destinée à un album hommage à Jellyfish.

Keegan_Bandfoto_2015_treppe-645x1024-1

Ils signent ensuite chez Rookie Reccords à Cologne  et sortent Looking Out For NO 1. La presse spécialisée les encense et commence à les comparer alors à Franz Ferdinand , Police Club ou Feeder. Une tournée aux Pays bas, en Belgique et bien sur en Allemagne en suivant leur permet de trouver leur public. Cependant la dure réalité du show-business fait son œuvre et les relations  avec leur label se ternissent. Ils en claquent alors la porte et réalisent  que l’indépendance peut avoir du bon. Ils prennent donc leur destin en main. L’ année 2011 voit ainsi leur retour avec un troisième album Keeping The Sparks. La pop du début se transforme alors en grosse énergie rock toutes guitares hurlantes !

bandfoto_proberaum_2015-1024x909

Le guitariste et le bassiste des débuts , partis vers de nouvelles aventures , ont été remplacés par Thorsten Fielder (guitare) et Laurent Erre (basse) . Underdogs Are Go, est leur dernier opus, ils sont actuellement en studio en train d’ enregistrer un nouvel album. Keegan devrait se produire sur scène courant 2016  avec le concours de La Malle Aux Musiques (Association de passionnés qui organisent des concerts), notamment.  Avec tout cela , Keegan ne peut rester le secret le mieux gardé d’Allemagne Non ????  Je dis que si, na!

voici le lien de leur site http://www.keegan-music.com, allez le visiter, écoutez leur dernier album, télécharger le (légalement), c’ est d’une urgence absolue.

Christophe

 

Une réflexion sur “Keegan: Underdogs are Go

  1. Pingback: Keegan: l’expérience du son live. | Le Peuple Du Rock Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s