B.B. King

Cinq chansons pour se souvenir de B.B. King

B.B.King lors d'un concert à Toronto, en 2007

B.B.King lors d’un concert à Toronto, en 2007

Tristesse ce vendredi d’apprendre la mort du guitariste, « roi du blues » B.B. King. Celui qui a gagné quinze Grammy Awards depuis 1971 est décédé le 14 mai à Las Vegas, à l’âge de 89 ans. Voici les cinq chansons qu’il faut écouter pour se rememorer le grand guitariste.

  1. The Thrill is Gone

Peut-être son plus majestueux succès. Ecrite par Rick Darnell et Rick Hawkins en 1951, la chanson est parue dans l’album Completly Well. Voici une version somptueuse et élégante enregistrée à Montreux, en Suisse, en 1993.

  1. Sweet Home Chicago

B.B. King était un bluesman infatigable, et savait manier le blues comme personne. Il a souvent fait le tour des concerts de blues avec ses compatriotes Clapton (avec qui il fera un album sorti en 2010), Buddy Guy ou encore les Rolling Stones. C’est avec lui que le président Obama chantera Sweet Home Chicago durant le festival honorant le blues organisé par la Maison Blanche.

  1. When Love comes to town

B.B. King a fait beaucoup de collaborations. Il avait indiqué dans son autobiographie que sa participation à la tournée américaine des Rolling Stones en 1969 l’avait fait reconnaître par le « grand public blanc ». Voici une autre de ses chansons fameuses. C’était dans les années 80. Toujours indémodable, c’est le groupe U2 qui se l’arrache pour When Love comes to town dans l’album Rattle & Hum

  1. Sweet Sixteen

Beaucoup de succès ont eu lieu dans les années 50 et 60. Depuis Blind Love jusqu’à Sweet Sixteen. Dans ce morceau, il y a une plainte, celle d’un homme qui aime cette femme depuis ses seize ans. Elle ne l’a jamais bien traité. La guitare est là pour amplifier les sentiments du chanteur. C’est ça le blues.

  1. Lucille

Lucille n’est pas qu’une chanson de Little Richard. B.B. King avait baptisé ainsi sa guitare. En 1968, il enregistre une chanson où il raconte l’histoire de ses guitares. Et avouons que cela, ce ne peut être que la marque des grands.

Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s