The Do

Shake Shook Shaken, le petit nouveau des The Do

The-Do-8-(c)-Alice-Moitie

Lorsqu’on m’a demandé si je connaissais Shake Shook Shaken, j’ai voulu tout de suite mettre les choses au clair: Oui je connais mes verbes irréguliers en anglais ! Mais là n’était pas le sujet, je me suis donc retenu de paraitre ridiculisé par mon humour quelque peu déplacé… The Do sortira incessamment sous peu, le 29 septembre, son dernier petit bébé. Non pas que Dan Levy et Olivia Merilahti se soient mis en tête durant l’hiver dernier de se mettre en couple et de fonder une famille, mais ils étaient par contre en studio comme ont pu le constater leurs fans Facebook avec les allusions et photos postées par le groupe.

l’album précédent ne m’avait pas laissé de marbre car je suis assez fan de l’aspect Electro qu’ils avaient su amener dans leurs compositions Folk-Rock. Trois ans après, je suis très content qu’ils aient pu allier cela avec un son plus Indie que Folk dans sa conception. On sent chez eux cette liberté qu’il « s’imposent » comme ils disent. Le duo, improbable de fait, très opposé dans sa façon de voir les choses musicalement parlant, se poussent l’un l’autre jusqu’à sortir des sentiers battus et éviter l’ennui. Ils croisent les idées, les recroisent pour évoluer, aller de l’avant, trouver le son, l’envolée qui séduit. C’est ce qui fait que The Do soient si spéciaux, si particuliers et si puissants. Car il y a bien dans cet album quelque chose de puissant et cela commence dès le premier morceau Keep Your Lips Sealed.

Lorsque je parle de puissance, je parle d’émotion et ce disque en est rempli. Le meilleur exemple reste à mes yeux le morceau Going Through Walls ou Nature Will Remain, touchée par une grâce certaine. Pour aborder la musique de The Do,  il faut je crois oublier ses préjugés musicaux et surtout oublier qu’ils sont français tellement ils sont loins de la scène francophone actuelle. L’album, tout au long de ses 12 pistes, de la voix d’Olivia, très particulière, et des orchestrations aussi diverses qu’ingénieuses, saura vous prendre par la main et passer par un tas d’états différents mettant ainsi à jour sa richesse intrinsèque.

Il est fort à parier que les live, comme d’habitude avec The Do, ne ressembleront que de loin avec l’album. le groupe parisien est en effet coutumier des remaniements incessants de leurs morceaux car, comme ils le disent eux-mêmes, les chansons enregistrées sur disque ne sont souvent qu’un début, un morceau qui peut se parfaire, évoluer par la suite pour devenir… parfaite. C’est tout ce qu’on leur souhaite durant la tournée qui s’annonce. Si certain ont déjà pu aller les voir au Centquatre, début septembre, il seront à nouveau sur Paris, à la Cigale,le 18 novembre 2014 , puis partiront pour Caen, Nîmes, Nice, Toulouse, Lyon, Marseille…

A noter que l’album est un concept puisqu’il sera accompagné d’un court métrage mettant en scène certains des morceaux de la galette. Le trailer ne reprend que la chanson Miracles mais ce n’est qu’un trailer… voir même qu’un teaser tellement c’est court.

Greg Pinaud-Plazanet

Une réflexion sur “Shake Shook Shaken, le petit nouveau des The Do

  1. Pingback: La Playlist du Reveillon ok em | Le Peuple Du Rock Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s