Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

– Salut mec, comment ça gaze ?

– Tiens salut, et toi ?

– Ah ben non, j’ai demandé avant là tu déconnes…

– Ouais mais on s’en fou, c’est juste une formule de politesse, on s’attend pas à ce que l’autre réponde et se répande en problèmes existanciels tu vois…

– Ah bon ? Mais moi ça m’intéresse de savoir comment toi  tu vas ?

– Ah ouais ? Ben c’est sympa, en ce moment ça va pas fort, mon père est malade, ma mère fait les poubelles pour qu’on puisse tout de même manger et…

– Ah tiens t’as vu les sorties de ces derniers temps ? Y en a des super biens t’sais…

– (…)

Oui, la communication de nos jours, c’est un peu ça parfois. On ne s’implique plus. On n’essaie plus de réparer les liens brisés, on tourne le dos aux sentiments personnels car il faut se protéger à tout prix, des fois que le malheur des autres serait contagieux, ou que c’était une maladie si honteuse qu’il ne fallait pas s’étendre dessus et ne pas être vu avec la personne en question… Non, personnellement je n’ai pas de problèmes particuliers, enfin les trucs de la vie, comme tout le monde, rien de bien grave en somme, mais j’observe beaucoup le monde qui m’entoure et le constat est grave. Ah si, les sentiments de haine, ça… sur le web, par l’intermédiaire de l’anonymat des claviers interposés… on en trouve à en revendre. Si j’en faisais commerce, je serais riche, très riche. Mais non m’emplumer sur le dos de corps froids ne me tente pas, je ne suis pas un profiteur de guerre. Je ne suis pas indifférent au sort des autres. D’ailleurs je viens de signer une pétition d’Amnesty International pour essayer d’éviter la peine de mort à un étudiant du Nigéria… Il aurait été gaulé à voler un mobile… enfin, vu que le responsable de l’enquête ne s’est pas donné la peine de se rendre au tribunal et que seul le plaignant a exposé sa version des faits… Mais la peine de mort ? Vraiment ? Le monde va bien, c’est l’humain qui marche à l’envers. Alors inversons la tendance, tendons la main vers l’autre… Nous n’en sortirons que plus grands.

Alors évidemment, cela aurait été compliqué de trouver une transition, je n’en ferai donc pas. On passera directement aux sorties du moment car après tout il parait que la musique en elle-même est une excellente transition puisqu’elle adoucie les moeurs… On va commencer avec July Talk. Le groupe canadien dont la voix du chanteur Peter Dreimanis, qui me fait beaucoup penser à celle de Tom Waits,  s’oppose à celle, beaucoup plus poupée de porcelaine, de Leah Fay. Un album très Rock de 12 pistes assez old school dans leur conception. Le point central reste le contraste de ces voix qu’on croirait presque forcées mais qui font toute la magie des compositions puisque celles-ci jouent sur les oppositions de la vie: Pêcheur et averti contre oie blanche et naïve, grand méchant loup contre les chaperons rouges du monde entier. Mais tous raconte toutefois la même histoire, simplement au travers de prismes différents tout au long de chansons bâties comme des conversations. C’est énergique, ça sonne, c’est bon.

On passe au bon gros Rock de King Tuff qui sort son troisième album avec Black Moon Spell chez un label que j’affectionne particulièrement: Sub Pop. C’est du Garage-Glam et ça fonctionne vraiment bien, même si Black Holes in Stereo menace fortement de faire s’effondrer le château de carte tellement cette chanson n’a rien à faire sur cette galette sinon de mettre en valeur les 13 autres pistes. Alors que le précédent album prophétisait, dans ses textes, l’apogée de King Tuff dans un monde reconquis par le Rock classique, ce disque nous narre l’après. Les filles sont bien là, la drogue aussi, tout y est parfait et magnifique. Bien-entendu, King Tuff, Kyle Thomas de son vrai nom, dispense au travers de ses textes un certain sens de l’humour. Non, je vous rassure, il n’est pas mégalo.

She Keeps Bees, groupe que j’aime beaucoup, sort son 5ieme album. Eight Houses est dans la lignée des autres crûs de ces barmans du Rock. Et je pèse mes mots lorsque je dis cela puisque la chanteuse, Jessica Larrabee, a été barmaid pour celui qui allait devenir son coéquipier Andy LaPlant  pendant qu’elle enregistrait un album. Il l’aida à le faire et arriva ce qui arriva, il lui dit un jour: »Dis, ça de brancherait de jouer avec moi ? » Il parait qu’elle aurait répondu un truc du genre: « Quoi, au docteur ? Là maintenant ? » mais l’histoire du Rock n’est pas très fiable vous le savez tous, elle est emplie de légendes invérrifiables… Il se trouve en tous cas que Jessica Larrabee est une des meilleures chanteuses actuelle, avec une voix très riche. Je vous mets ici deux extraits de l’albums car cela illustre bien mon propos:

Will Oldham, vieux routard plus connu sous le nom de Bonnie Prince Billy déballe quant à lui son… pfffiiiuuu… 18ième album… à ce stade on peut dire que la musique doit empêcher de vieillir, il doit y avoir des antioxydants dans les sillons, c’est obligé… Bon, en même temps il n’a qu’un an de plus que moi… Vous pensez que je devrais me mettre à la musique moi aussi ? Tssss… bande de taquins… Du folk américain dans sa plus pure tradition, peut-être avec une certaine punk attitude, mais c’est surtout un trait que la presse lui prête parce qu’il fait tout, tout seul, en dehors de tout système. Mais cela voudrait alors dire que le gars qui joue sa musique au coin d’une rue pour se faire écouter est punk aussi… Décidément ce mot se raccroche à tout. Toujours est-il que beaucoup de ses chansons ont été reprises par d’illustres artistes comme Mark LaneganMarianne Faithfull ou bien encore Johnny Cash himself. Bonnie Prince Billy est une valeur sûre si l’on aime le Folk.

Je finirai cet édito par alt-J, jeune groupe alternatif puisque formé en 2007, ne sort aujourd’hui « QUE » son second opus. Cela m’a fait bizarre car on a tellement parlé de ce groupe, suite à la sortie de leur premier album que je pensais bêtement qu’entre temps ils avaient fait d’autres trucs… mais leur premier album date seulement d’il y a deux ans en fait… Comme quoi le passage du temps parfois est subjectif. Le groupe, entre temps a dû se trouver un autre guitariste/bassiste suite au départ de Gwil Sainsbury, avant de rentrer en studio début 2014. This is All Yours trône déjà en haut des charts anglaises en tous cas… Etant donné que la plupart des morceaux ont été composés durant la tournée du premier album, les fans retrouveront leurs marques sans problèmes, même si, on le sent d’emblée à l’écoute, alt-J a voulu rendre sa musique plus accessible au public. Rassurez-vous toutefois, ils ont su garder leur côté novateur et ne vous serviront donc pas du réchauffé de la cafette d’à côté !

Allez, on s’arrête là pour cette semaine, on se retrouve mercredi pour une autre aventure, en attendant passez une bonne journée et mettez-vous en plein les feuilles  ça élargi l’esprit !

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s