Dave Grohl/Zac Brown Band

Quand Zac rencontre Dave

C’est l’histoire de la fin de l’année dernière à Nashville. L’histoire d’une rencontre passionnée entre deux personnes de mondes différents. D’un côté, il y a Zac et son groupe. Ces derniers sont des géorgiens, d’Atlanta, aux Etats-Unis, et des énormes stars. Oui, Zac Brown et son groupe ont remportés un Grammy Awards en 2013 pour leur album Uncaged, on en avait déjà parlé ici au Peuple du Rock. Et de l’autre côté, il y a Dave, lui aussi multistar. Dave, c’est le 3ème homme du groupe Nirvana, et c’est aussi le leader des Foo Fighters, qui viennent d’ailleurs de proposer un nouveau projet. D’un côté, la musique country d’un groupe sudiste, de l’autre, un gourou de la musique rock et hard-rock américaine, né dans l’Ohio.

Rien ne les prédisposait à se rencontrer. Et pourtant, ce sont même lors des très prestigieux CMA Awards, chantre de la musique country, que les deux univers de ces hommes se sont rejoints. Et devant leur poste, des milliers et des milliers d’américains ont pu découvrir ce duo très particulier. Avec une nouvelle chanson signée d’eux : Day For The Dead. Le moins qu’on puisse dire,  cet alliage de blues, de rock et de musique country s’est révélé d’une efficacité sans pareil. Le violon s’harmonise avec les coups de butoirs ponctués par le batteur fou, alors que la guitare folle de Brown bat la mesure. Ce fut une évidence alors : Brown et Grohl étaient faits pour se rencontrer.

Si tout avait commencé lors des CMA’s, l’aboutissement est ce premier EP sorti le 10 décembre dernier appelé sobrement « The Grohl Sessions Vol.1 ». Dans cet EP, seulement quatre chansons, dont une reprise du groupe de blues et folk The Wood Brothers, « The Muse ». Les chansons gardent cette atmosphère festive et rock qu’il y avait sur scène, notamment sur le morceau « Let It Rain », subtile mélange d’harmonie et de batterie, car vous l’aurez deviné : c’est bien sur ce point précis de l’orchestration de l’EP que l’influence de Dave Grohl se ressent.

Comme dans chaque histoire d’amour, chacun essaye d’imposer ses façons de faire. Pour  Dave Grohl  : l’album a été totalement enregistré en live, sans l’aide de Pro Tools ou encore d’ordinateurs. Et Zac Brown, lui, a permis à l’album de sortir en très peu de temps, sur son label Southern Ground,  et surtout sans aucune contrainte venant d’une maison de disques : « On a la liberté de réaliser notre musique quand on veut […] On peut rentrer en studio pour une semaine, enregistrer 5 ou 6 chansons et les sortir. On a la liberté de faire ça maintenant, ce qui est sans précédent. La vérité, c’est qu’on est en train d’expérimenter » livre t-il sur le site Billboard.com.

L'album est téléchargeable sur les plateformes légales.

L’album est téléchargeable sur les plateformes légales.

En tout cas, tout le monde a l’air très heureux de cette collaboration qui en appelle d’autres. Le public se l’est arraché à hauteur de 27 000 copies vendues la première semaine. Et puis, comme l’a déclaré le guitariste du Zac Brown Band Clay Cook au site internet Billboard le 30 décembre, l’idée d’en faire un volume 2 est vraiment dans tous les esprits : « Nous avons assez de chansons pour enregistrer un nouvel album demain, mais les gens ont envie de nous voir en live ».

On nous annonçait  encore fin novembre le volume 2 pour cette année, accompagné d’un vinyle et d’un documentaire. Inutile de vous dire qu’on restera aux aguets.

Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s