Not Scientists

Not Scientists – Do it yourself

Comment parler de Not Scientists sans parler au préalable de l’une des formations punk les plus influentes des années 1990-2000 en France, the Uncommonmenfrommars (ou UMFM) of course. Mine de rien, cela fait un bon moment que les gars carburent. On compte presque une dizaine d’albums enregistrés ainsi qu’une multitude de tournées effectuées. C’est à se demander presque quand la machine s’usera. Et puis les années passent. On a toujours cette flamme qui nous anime mais elle s’amenuise de plus en plus. Été 2013, le groupe fait une pause pour une durée indéterminée mais pause ne veut pas dire arrêt définitif pour autant (du moins on l’espère) et cela ne veut pas dire non plus qu’on se tourne les pouces. C’est là que voit naître peu de temps après le projet Not Scientists lancé par les membres du groupe Jim et Ed.

Nouveau groupe et donc nouveaux membres. Basile ou plutôt Le Bazile, batteur des No Guts No Glory, entre dans la partie. Il est rejoint par un certain « big guy », sombrement prénommé Thibault à la basse. Ensemble, ils enregistrent un premier EP Leave Stickers on our Graves sur le label Delete Your Favorite Recors et très vite, on constate un basculement non négligeable. Les riffs de guitare effrénés, le jeu de batterie nerveux, tout s’allège pour faire place dorénavant à un rock indie à la sauce Foo Fighters. Cependant, si certains pourront regretter ce changement de cap soudain, on ne pourra que les encourager à poursuivre sur cette voie. C’est vraiment frais, dynamique et accrocheur. On sent l’expérience engrangée au fil des années chez les membres du groupe jouer sur la construction des morceaux. Il y a un comme un équilibre apporté sur chaque chanson et au final, on commence à se faire une idée de leur son et elle est plutôt bonne. Pour la faire sans le côté « décorticage culinaire », on est content de retrouver l’énergie qu’ils avaient lorsqu’ils étaient sous la bannière des Uncos. En toute subjectivité, le petit plus va en faveur des titres Wrong Side of the Highway  et Shoplifter.

Leave Stickers On Our Graves cover art

En revanche, 6 titres n’arriveront pas à calmer notre impatience de mettre la main sur un futur album que l’on espère aussi efficace que Leave Stickers on our Graves. Mais, nous ne sommes pas trop inquiets. Une tournée est prévue en Europe et au Canada. Si vous êtes curieux de les voir jouer mais que vous ne voulez pas bouger de notre chère et belle France, ne perdez pas trop de temps. Ils seront sur scène au mois de février dans toute la France. Qui sait, ils lâcheront peut-être pour l’occasion un voire plusieurs morceaux inédits. Si vous avez la chance de voir cela se produire, soyez cools et prévenez-nous quand même. « Not Scientists but not dead ».

Bandcamp pour les écouter : https://notscientists.bandcamp.com/
Page Facebook : https://www.facebook.com/notscientists

Marcus Bielak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s