Playlist

L’édito du Lundi : et si on faisait un bilan ?

111111

Alors, ça y est ? Papa Noël est passé ? Vous avez eu de beaux cadeaux (musicaux) sous le sapin ? Très bien. Mais maintenant, vous n’y échapperez pas. Le fameux bilan de l’année, les tops, les flops, les bêtisiers, tout ce que l’atmosphère médiatique pourra vous offrir… Et en matière musicale, les critiques sont unanimes : oui, l’année 2013 a été formidable (merci Stromae, maintenant, quand on dit ce mot, on a juste l’impression d’être bourré). Un « classement des meilleurs disques écoutés » et « albums fétiches » pour les Inrocks (avec un top 100), « 2013 dans le retro » pour Rock & Folk…avouons que ces Tops là nous sont insupportables mais nous les adorons…

Alors, en cette fin d’année, qu’est-ce qui a marqué la rédaction au point de vous confectionner son propre top? Il y a eu les plus grands sur lesquels nous n’avons pu faire l’impasse (comme -M-, Ben Harper, Nick Cave, The Strokes, et bien-sûr David Bowie ou encore Deep Purple). Il y a aussi ceux que nous avons découvert ou qui se sont découverts à nous. Ce fut le cas récemment pour DoctoR DooM, un bon groupe de rock « old school », ou encore Gatha, jeune bordelaise mélancolique.

Cette année a aussi été marquée par des festivals, dont une édition de Rock En Seine que nous avons adoré, au point que notre parisienne à nous, Kelly, avait décerné des « awards » avec notamment son fameux « prix du plus gros bordel », inimitable. Et puis, il y a eu les Nuits de Fourvière, Terres de Son, La Route du Rock…

Le peuple du Rock, certes, mais aussi le peuple du Reggae, grâce à Marcus qui a passé 3 jours dans le Gard, à Bagnols-sur-Cèze. Des soirées rasta-roots pour célébrer le rastafari. C’était autre chose que ces concerts aseptisés sur scène programmée (ou l’inverse). Autre chose que Christophe Mae, et bien heureusement.

Parce que nous aimons la musique, indépendante mais aussi plus classique, nous avons tous pleuré la mort de Lou Reed, qui restera l’événement le plus tragique de l’année. J’entends le rastaman me dire : « c’est pas grave, mec, son esprit est parti dans les hauteurs [il tire un taf de son oinj], il a rencontré Bob et tout ça…. ». Quoi ? Un peu caricaturale cette vision du reggae ? Vous n’avez peut-être pas tort…

Bon, avant de vous quitter pour vous retrouver de l’autre côté du 31 (ce qui ne veut pas dire qu’on se retrouvera le 13, ben oui, de l’autre côté d’un miroir les choses sont inversées… quoi, vous n’y êtes jamais allés ?), il faut que je vous dise encore 2 choses : tout d’abord: Chokebore et Girls in Hawaï. Pourquoi ces deux noms ? Non seulement 2013 aura été leur année (leurs 20 ans pour les uns, leur grand retour pour les deux), mais aussi pour éviter de me faire tuer par Greg, notre directeur bien aimé, à qui j’ai piqué son édito jusqu’à ce que vous puissiez le retrouver à cette même place dès le 6 janvier (NdRC: Tu me ferais presque passé pour un tôlier là… ok j’ai un fouet, mais tu es trop loin pour que je puisse t’atteindre…). Ensuite, évidemment, nous avons beaucoup de choses encore à nous dire en 2014, beaucoup de choses sur le feu, comme le lait.

Passez une bonne fin d’année (rock, évidemment), réécoutez bien tout les disques de 2013 et ne vous inquiètez pas, 2014 ne sera pas meilleure que 2013, elle sera simplement plus Rock, du moins nous nous y attellerons.

Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s