Broken Bells

Redécollage dans la sphère space rock avec Broken Bells

Je crois que je suis littéralement tombée sous le charme de Danger Mouse. Ce mec est un pur génie. Non seulement parce qu’il a osé les collaborations les plus incroyables pour former Gnarls Barkley, Dark Night Of The Soul, ROME (s’il vous plait !), mais aussi parce qu’il est un producteur hors pair. Rien ne l’arrête, rien ne l’effraie. Gorillaz, The Black Keys, Beck, Portugal. The Man, Norah Jones, la liste des artistes ayant bossé avec lui est super longue. Et super classe. Alors forcément, quand on voit qu’il revient en janvier avec James Mercer pour nous offrir un nouvel album de Broken Bells, on a peine à contenir notre joie.

broken-bells_452929

Alors voilà, on parle beaucoup de Brian Burton (vrai nom de Danger Mouse pour ceux qui ne le savaient pas), mais dans une collaboration, on est souvent plusieurs – si si, je vous assure. Et James Mercer n’est pas n’importe qui non plus, loin de là. Ce brave homme n’est autre que le chanteur des Shins, groupe rock indie d’Albuquerque qui sévit depuis 1997. Ce qui n’est pas rien. Tous ces beaux petits paragraphes d’introduction étaient nécessaires pour embrayer sur Broken Bells. Il y deux catégories de personnes au monde. ceux à qui ce nom ne dit rien, et si tu en fais partie c’est que :

a) Depuis 2010, tu étais en train de grimper l’Everest, donc être au courant des nouveaux albums, c’était le cadet de tes soucis (bonne chance à ceux qui y sont encore en ce moment ; en tout cas si toi-même tu es de retour et que tu lis ces lignes ça veut dire que tu es revenu indemne, toute l’équipe du PdR te félicite !) ;

b) « Je suis sûr que j’ai déjà entendu ce nom quelque part mais je ne suis pas fort avec les noms de groupe, tu m’connais » ;

c) Tu étais dans ta période Sexion D’assaut. On fait tous des erreurs, t’inquiète ;

Et il y a ceux qui connaissent. Et si tu es de ceux-là, c’est certainement parce que leur premier single, The High Road, faisait partie de ta playlist!

Ce titre, issu du premier album sobrement nommé Broken Bells, avait été le fruit de longues années de travail entre les deux compères, qui s’étaient rencontré pendant un festival en 2004. « J’adore ce que tu fais ! » « Moi aussi ! » « Vient on fait un groupe génial tous les deux ? » A peu de choses près, je suis presque sûre que c’est ce qu’il s’est passé. Même si je dois exagérer un tout petit peu. L’album fut dans le temps un succès commercial et critique, reconnu par les magazines les plus renommés ainsi que par le public. The High Road, Vaporize, The Ghost Inside, le groupe s’était surpassé pour mélanger rock indépendant avec trip hop/hip hop. Un petit ovni musical qui nous avait charmé et ouvert à d’autres horizons. Courant 2011, le groupe avait ressorti un EP assez discrètement, Meyrin Fields, qui semblait être dans la continuité du premier album, avec cependant un ton plus rock et plus sombre que son prédécesseur. Ceci laissait annoncer une suite toujours aussi cosmique, malgré tout plus brute et plus mûre.

Nous y voilà donc, le premier single de After The Disco a été découvert depuis plus d’un mois, et nous sommes à quelques semaines de la sortie du nouvel opus. Ce titre, c’est Holding On For Life, qui représente un groupe plus sérieux, toujours dans son délire spatial qui nous en met plein la vue. Le morceau est à la hauteur de nos espérances, dosé comme il faut entre les passages rock et les envolées lyriques tant typiques du groupe. Egalement grâce aux différents courts-métrages qui ont été semés pour nous faire patienter, on a des étoiles dans les yeux mais surtout, surtout, on trépigne d’impatience de découvrir la playlist complète de leur nouvel album. Parce qu’avec les avant-goûts comme les Parties 1 – Angel and the Fool et 2 – Holding On For Life, que The Creator Project a incroyablement mis en scène pour retranscrire l’ambiance générale de l’album (et qui ont surement dû couter plus cher que tous mes biens réunis multipliés par 100) ça promet une année 2014 qui va démarrer du bon pied. Du coup, vous pouvez regarder tranquillement les deux parties ci-dessous.

Part 1

Part 2

Et comme ils le disent si bien,

It’s coming

Wait for it.

Juliette Goux

Une réflexion sur “Redécollage dans la sphère space rock avec Broken Bells

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s