Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

Et oui, encore un lundi, tout passe si vite. A peine on jette le dernier cotillon (mais qui fait encore la fête avec ce truc ???) du 1er de l’an qu’on accueille les cloches de Pâques (je ne donnerai pas de noms…). Ensuite l’été s’enchaîne, souvent pour ne pas nous laisser sortir (la pluie devrait être interdite durant cette saison là) et enfin vient Noël et son vieux barbu qui n’a pas encore pigé qu’une porte est faite pour entrer, donc autant s’en servir. De toute façon, avec la disparition progressive des cheminées… autant dire qu’il ne va pas avoir le choix !

Tout cela pour vous dire que le temps court et que nous sommes déjà presque mi-octobre. Un mois chargé. Demain sort un Ep d’Albert Hammond Jr. Et même si nous pourrions lui conseiller de se rebaptiser avec un nom un peu plus accrocheur, il n’y a qu’à poser ses esgourdes sur ses deux précédents Lp pour savoir que c’est une valeur à suivre. Sachez aussi que cette semaine voit le retour (mais ont-ils jamais arrêté d’ailleurs !) du rock grunge des Stone Temple Pilots (High Rise). Nous aurons droit aussi à la pop psychédélique du groupe géorgien Of Montreal. La bande à Kevin Barnes sort en effet son douzième album demain.

Bien-sûr je vous avais parlé d’Anna Calvi et de son One Breath lors de l’Edito de la semaine dernière… A la première écoute l’album m’a dérouté. Si le premier morceau nous ramène sur un terrain connu, arpenté tout au long de son premier album, le reste du Lp nous emmène plus loin encore dans son monde. Au point qu’au départ, on se sente un peu perdu. Le temps de la découverte passé, on en vient à s’émerveiller de la diversité sonore de One Breath. Si Anna avait juste soulevé un coin du voile donnant sur son monde intérieur lors de son premier bébé, ici elle nous fait rentrer de plein pied dans sa complexité. Trente neuf minutes de bonheur. C’est court et en même temps si intense, si charnel, si sensuel et même, n’ayons pas peur des mots : sexuel. Même si je suis profondément amoureux d’Anna (ah ? Je ne vous l’avais pas dit ? Pas de panique, ma femme est au courant), je n’aborde pas ce mot de façon sexiste. Un homme – une femme. Non, la preuve en est que je trouve aussi les œuvres de Greg Dulli (Twilight Singers, Afghan Whigs, Gutter Twins etc.) chargées de tension sexuelle. Ecoutez, vous jugerez par vous-mêmes.

A ne pas louper également : Warble Womb des excellents Dead Meadows. Il faut aussi noter la sortie de l’intriguant Bitter Rivals du groupe de Punk Dance Sleigh Bells. Quand je dis intriguant, je peux même dire étonnant, amusant aussi. Oui je crois qu’il faut l’écouter une fois. Honnêtement, dans certaines circonstances… je pourrais l’écouter et m’éclater dessus. Il contrecarre la légèreté du Frankie Rose (Herein Wild) sorti ce jour. Enfin les Canadiens de Frog Eyes nous parlent d’un printemps froid en automne (Carey’s Cold Spring)… quelle idée ! En même temps au Canada… cela ne m’étonne qu’à moitié. Et je défie nos lecteurs outre atlantique (oui oui il y en a, cela se voit dans les stats du site… et oui, on vous espionne ! Quelle question !) de me prouver le contraire (les billets d’avions sont à envoyer sur la boite mail du blog, à mon nom. Merci).

De façon moins macro mais tout autant racoleuse (on assume, le jeu de mot aussi), cette semaine on va vous parler du prochain album de Morcheeba à sortir le 14 octobre, mais aussi de Panic At The Disco! Rien que ça. J’espère d’ailleurs que l’article paru la semaine dernière sur les Strypes vous aura donné envie de passer le weekend avec eux… Ok, je vois arriver d’ici les amateurs de parties fines sofitelliennes, mais non, si vous devez vous dégourdir quelque chose ici, ce sont les oreilles. Et pour ça, vous êtes au bon endroit, vous être branché sur Le Peuple du Rock. Sachez enfin, en passant, que la prochaine PlayList est en cours d’élaboration. Mickael nous a proposé le thème de l’enfance… Et non, vous n’y trouverez pas les génériques de vos animes préférées (Cobra, Albator, Les Cités d’Or et autres Candy), car ce n’est pas Rock. Alors pas d’inquiétude. On reste dans le sujet. Vous allez en avoir pour votre argent. Ah… suis-je bête, encore faudrait-il que ce soit payant !

Octobre est aussi le moment pour le PdR de dresser un petit bilan après sa réorganisation. Nous avons atteint maintenant une bonne petite vitesse de croisière avec trois publications par semaine (lundi-mercredi et vendredi), des playlist régulières et originales (on essaye tout du moins), une page Facebook qui vit. Nous espérons bien-entendu poursuivre dans cette direction en comptant notamment sur l’arrivée de quelques rédacteurs en plus dans l’équipe. J’en profite pour leur souhaiter la bienvenue.

En attendant, stay tuned !

By Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s