Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

2ieme semaine de vie pour l’Edito du PdR et c’est de Bayonne aujourd’hui que je vous écris, histoire de varier les plaisirs et pour vous montrer qu’où que nous soyons, nous pensons à vous (si cette phrase ne nous rapporte pas au moins quelques « Like »… Je ne comprends pas. ). Il ne fait pas très beau, mais on est tout de même en petite chemise et c’est bien agréable. Les touristes envahissants ont décampé (si vous étiez sur la côte landaise cet été, soyez persuadés que je parle bien-entendu des autres touristes, pas de vous…). Sur la route mes deux oreilles ont été rivées sur le toujours très ensoleillé Jack Johnson et son From Her To Now To You, ainsi que sur Loud Like Love de Placebo , tous deux sortis ce jour.

Deux albums très différents et pourtant… Ils ont une chose en commun: ce manque certain de nouveauté.

Si l’on pouvait l’espérer de Johnson (on l’aime pour ce qu’il est), on pouvait avoir mis une énorme croix dans la case Grandes Espérances pour ce qui est de Placebo, espérant que ceux-ci en aient eu marre de jouer les teenage band. Car oui Placebo, c’est devenu un peu ça tout de même… Pour autant, ce nouvel Lp comporte de bonnes choses comme cette chanson toute conne mais accrocheuse grâce à la qualité de sa production: « Rob The Bank« . Ce morceau fait office de véritable Reine du Nord à l’album (private joke pour les amateurs de Game of Thrones… J’assume l’entière responsabilité sur le fait que les autres ne la saisiront pas. Mais après tout c’est bien l’avantage d’un Edito). Ici aucun morceau du type « The Crawl » ou encore « Burger Queen« , l’album se situe dans la droite ligne de leur cinquiéme Lp: Meds. A une époque où Facebook est quasi incontournable, Molko nous assène de son côté qu’il a bien trop d’amis qu’il n’a jamais rencontré, et pour qui il ne sera jamais là (« Too Many Friends« ).

Placebo-Loud-Like-Love

Mais cette semaine il n’y a pas que cela. Vous l’avez lu dès ce matin (si ça c’est pas coller à l’actu mes amis…), le dernier bébé des MGMT est arrivé et force est de constater qu’il est « Vivant et en parfait état ! Excellent ! »,comme dirait un certain monsieur tout en noir qui fait peur aux petits Jedis… (Promis pour les Trekkies, vous aurez aussi droit à votre private joke, sinon je sens bien que mon Entreprise est vouée à l’échec…voilà… Ça c’est fait…). Les Manic Street Preachers reviennent aussi aujourd’hui avec Rewind The Film. Et on aimerait qu’ils le fassent car aucun de leurs albums n’aura été aussi bon que The Holy Bible même si leur travail comporte quelques morceaux impeccables. Nous nous ferons une idée de Rewind The Film cette semaine et reviendrons certainement sur leur carrière au travers d’un article. Ne loupez pas par contre le Gasconha Rocks d’Inspector Cluzo, groupe que l’on aime bien ici à la rédac. Mark Lanegan nous fera partager quelques unes de ses Imitations dès demain. Voilà en gros ce qui nous attend principalement cette semaine. Oui je sais il y a quelques autres sorties mais cet Edito n’est pas non plus le catalogue de La Redoute, page vibromasseurs (j’en vois déjà qui sourient là au fond de la salle… Si si…) et n’a donc pas pour but de faire absolument plaisir à tout le monde…
De notre côté nous attendons avec impatience que Mickael nous donne le prochain thème de la Playlist du PdR, vous avez été nombreux à la consulter, peut-être moins à l’aimer mais ça, grâce à la magie de Facebook, on ne peut le savoir. Pourtant ce serait chouette un bouton « Dislike »! Non ?

By Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s