Découvertes

Pond : un rock band peut en cacher un autre !

Il arrive souvent que des artistes soient impliqués dans plusieurs groupes ou projets, mais il est rare que ces derniers aient tous du succès, en effet il suffit que l’un d’entre eux prenne de l’ampleur pour cacher les autres. Pourtant il existe des formations, résultat du mélange de plusieurs artistes, qui connurent ensemble la célébrité. On connaît le cas de Alex Turner qui, en même temps que le succès des Arctic Monkeys, s’est lancé avec Miles Kane de The Rascals pour former The Last Shadow Puppets. Mais on connaît beaucoup moins le récent cas de Pond, frère d’armes de Tame Impala, qui nous a présenté son dernier single le 1er février dernier.

Ce projet est né dans la même bulle géographique et culturelle que Tame Impala, à Perth, en Australie. Leur rock psychédélique nous vient en effet d’un trio déjanté : Nick Allbrook, alias « Paisley Adams » (membre de Tame Impala et de Mink Mussel Creek), Jay Watson alias « Wirey B. Buddah » (membre de Tame Impala) et Joseph Ryan alias « Shoseph Orion McJam » (membre de Mink Mussel Creek). L’idée initiale était de créer une collaboration avec n’importe quel artiste prêt à vouloir jouer avec eux, n’importe où, n’importe quand. Un projet digne de leurs influences musicales, du rock poignant à celui des années 60 (plus psychédélique)! On se retrouve donc avec une quantité folle de membres pour un seul et même groupe, dont, par exemple, Jamie Terry et Cameron Aver, qui restent fidèles au groupe dans n’importe quelle situation (tournées ou enregistrements), mais aussi Kevin Parker, grand multi-instrumentaliste et meneur de Tame Impala.

391331_10152479018835545_669804595_n

Malgré tout cela, le groupe est resté inconnu aux yeux du reste du monde un bon moment et ses premiers albums sont durs à trouver, même dans les abysses du net. Mais tout en assistant, dès 2010, au succès de Tame Impala, le groupe signe chez les studios Modular (maison de disque de Tame impala). Il connaît dès lors le début d’ une reconnaissance internationale et reçoit même les louanges des critiques, au point d’être élu « The Hottest New Band In The World » par le New Musical Express (NME) grâce à leur dernier album Beard, Wives, Denim !

C’est donc le 1er Février que Pond a lâché sa toute dernière annonce : un nouveau single nommé « Giant Tortoise », annonçant la sortie prochaine de leur nouvel album Hobo Rocket, téléchargeable gratuitement. Et quel morceau ! On ne veut pas en louper un bout entre les guitares saturées et les chœurs se perdant dans une résonance planante. Un bon coup marketing de leur part, mais surtout l’annonce d’une nouvelle ère de succès pour le groupe puisque un second album Man, It Feels Like Space Again, qui devait sortir avant Hobo Rocket, et qui est donc déjà réalisé, est aussi prêt à être publié.

« Giant Tortoise » en libre téléchargement : http://pondband.com/

Je conseille donc à tout grand fan de guitares saturées, de rock psychédélique digne des 60’s ou encore aux simples curieux de s’intéresser à ce groupe en écoutant leur dernier opus et de suivre l’arrivée de ces deux futurs albums qui risquent d’être assez surprenants vu la teneur en décibel de « Giant Tortoise » !

Pond on Twitter : http://twitter.com/PONDband
Pond on Facebook : https://www.facebook.com/pondling?ref=ts&fref=ts
Pond on Soundcloud :
https://soundcloud.com/pondling

By Benjamin Wheeler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s