Soldout

Soldout, l’étincelant duo bruxellois

Quand The XX partent à la rencontre de Metronomy en passant par quelques notes empruntées à Family Of The Year pour ensuite retrouver quelques sonorités de Depeche Mode, et enfin toute cette recette en version duo belge, on (re)découvre Soldout.

C’est depuis le courant de l’année 2004, que Charlotte Maison et David Baboulis se font entendre pour la première fois. On les retrouve en effet au croisement de la musique électronique et de la pop. Agréable découverte. Stop Talking, premier album de ce duo bruxellois, sorti lors de l’année 2004, laisse un agréable arrière goût de la douceur de la pop mélangé au rythme et au beat de l’électro. Quant à Dead Tapes, leur second album qui a vu la lumière du jour en 2005, soit un an après son aîné, il s’agit principalement d’une compilation remixant leur premier album sans non plus ne mettre de côté de nouvelles compositions. Ce second album, fidèle à leur petit univers de musique électro acoustique, toujours utilisant des paroles répétitives dans la langue anglaise, sait nous maintenir en appétit, nous n’en avons jamais assez.

Charlotte Maison et David Baboulis forment Soldout © Gregory Derkenne

Il aura fallu attendre trois longues années pour calmer notre soif d’électroclash, pour un troisième album (qui pour notre plus grand bonheur, ne restera pas si longtemps leur dernier album à présent sorti). Effectivement, ce dernier Cuts, sorti dans le courant de l’année 2008 nous fait ressentir le mélange de feu et de glace dans le beat électro allant à l’encontre de la douce voix rêveuse de Charlotte Maison.

La bonne nouvelle pour nous, assoiffée d’électro-pop, arrivera dans les bacs le 28 janvier 2013. Nous pouvons cependant patienter, grâce au dernier single sorti, Off Glory, disponible depuis le 5 octobre dernier. Un titre parfait venant à débuter un parfait combo avec leur précédent single, Wazabi, sorti en mai 2012. Pour Charlotte Maison et David Baboulis, donner naissance à ce single, n’a pas été pour le moins sans efforts. « Pour donner un côté plus léger à la chanson, on a beaucoup travaillé l’interprétation et on est arrivés à quelque chose de plus joyeux pour entrer en conflit avec le côté très sombre de la musique. »

Dur labeur pour un résultat époustouflant, on peut le dire, cela valait le coup. On pourrait même percevoir cette chanson comme une bataille entre le côté obscur que nous procure l’instrumental contre une percée lumineuse à travers la douce voix rêveuse de Charlotte.

http://www.soldout.be/

By Manon Delestre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s