The Beatles

50 ans de Beatles : C’était l’année… 62 !

1962 est une année qui compte énormément pour la musique en entier : ainsi, c’est l’année ou sorti le premier album de Bob Dylan, des Beach Boys, des Rolling Stones. C’est aussi la première année où l’agent secret James Bond fit son apparition sur nos écrans. C’est aussi l’année ou l’un (voir le) plus populaire des groupes anglais fit son apparition dans nos oreilles : les Beatles !

Love Me Do/P.S I love you est donc le premier 45 tour sorti le 5 octobre 1962. Au même moment, c’est Elvis qui triomphe au top des charts avec Return To Sender. Ce faux-blues comme il le dira plus tard, il est du à Paul McCartney. Please Please Me, titre plus orbisonien écrit par John Lennon, sera enregistré le 26 novembre 1962 et sera un plus grand choc que Love Me Do. Georges Martin, fabuleux tambourine-man du groupe et cité comme cinquième Beatle possible, leur dira même : « Messieurs, vous tenez votre premier numéro 1 ».

Les Beatles à Liverpool en 1962

Impossible, ne serait-ce qu’en un article, de raconter l’histoire des Beatles sans forcer un peu le trait. Impossible ici d’en montrer à quel point ces quatre garçons, dont le premier album reçoit déjà un accueil enthousiaste, ont marqué l’histoire de la musique britannique, et l’histoire de la musique tout court. De Noël Gallagher à Phil Collins, ils se sont tous inspirés des quatre hommes : George Harrison, John Lennon, Paul McCartney et Ringo Starr.

Non content de célébrer les 50 ans de la sortie de leur premier single, ce mois-ci ressort aussi, et cela pour la première fois, le film Magical Mystery Tour, 45 ans après sa diffusion un 26 décembre sur la BBC. Ce film représente justement le contrepied très important à leur premier single : Love Me Do (et l’album Please Please Me en général) était un essai de très bonne facture qui collait à la musique du début des sixties, Magical Mystery Tour est un essai d’expérimentation, au moment où les Beatles, avec l’aide de nombreuses drogues (on le comprend lorsqu’on regarde le film). C’est aussi le film qui a pu casser leur réputation de groupe à minettes, et c’est probablement le tournant le plus intéressant dans leur vie de groupe. D’aucuns (citons Jérôme Soligny dans le dernier Rock’n’Folk) disent même que ce film leur a permis de ne pas se séparer en 1968.

Deux moments importants ont donc eu lieu ce mois-ci concernant les Beatles : ce dernier a même donné lieu à une journée spéciale sur Arte où était diffusé de nombreux concerts et reportages qui montraient à leur façon l’imbrication des Beatles dans notre vie : on en a même conclu que les Beatles ont joué un rôle d’émancipateur des peuples de la tutelle communiste en U.R.S.S. dans les années 80. C’est grâce à leur musique, diffusée dans un marché noir, que les premiers contacts vers l’Occident se sont formés, et cela explique de nombreuses choses sur l’état de la musique russe aujourd’hui.

Magical Mystery Tour, en tout cas, est un film qu’il faut voir, ne serait-ce que parce qu’il a inspiré le flegme anglais des Monty Pythons, et que ce film est peut être le bijou qu’il manque pour comprendre le tournant des Beatles de 1967, amorcé par l’album Revolver et la volonté de ne plus tourner à travers le monde. On y trouve tout l’humour de ces quatre garçons autant qu’une bande originale de qualité.

Est-ce que les Beatles aurait pu faire table rase de leurs dissensions passées pour écrire de nouvelles chansons, un nouvel album à la manière des Beach Boys ? Auraient-ils eu le même déclic que Bob Dylan, à la même époque accidenté à Woodstock, et qui rend hommage à John Lennon sur son dernier album ? Ces questions resteront sans réponses. Il nous reste les nombreux albums, solos ou non, que ces « quatre garçons dans le vent » ont produits. Et leurs premiers albums, pour se replonger dans les « Good Old Sixities ». « Shake It Up Baby now, twist and shout… »

A revoir : L’article du Peuple du Rock sur John Lennon, pour les 30 ans de sa mort.

By Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s