Découvertes/Review

Les carnets de voyages de Jukebox The Ghost

Vous êtes-vous déjà réveillé en pleine nuit, en sueur, après un cauchemar des plus horribles…et là, un fantôme qui passe devant votre corps. Et une musique, une musique qui vous trotte dans la tête, une musique qui résonne dans la pièce. Une expérience peu commune mais qui pourrait arriver si vous écouter le nouvel album de ce groupe qui débarque en Europe après 2 albums aux Etats Unis. Ce groupe s’appelle simplement Jukebox The Ghost.

Safe Travels, le nom de l’album qui sortira le 15 octobre prochain, est donc le troisième album de ce groupe né à Washington D.C. Formé en 2003 par trois étudiants de la George Washington University, le pianiste Ben Thornewill, le guitariste Tommy Siegel et le batteur Jesse Kristin, ce groupe a grandi et a réussi à acquérir les fondements d’une musique pop-rock indie comme on aimerait, peut-être, en entendre plus souvent. Ils ont surtout réussir à gravir les échelons de la célébrité, puisqu’ils sont passés au Late Show de David Letterman en 2010, alors qu’ils faisaient leur promo pour leur album précédent, Everything Under The Sun.

Jukebox The Ghost

Safe Travels n’est pourtant pas, malgré ce qu’en dit le titre, un carnet de voyages tranquilles autour de leurs 200 dates depuis 2010. Ce serait plus un carnet qui montrerait comme des vies peuvent être changées à ce point par une certaine notoriété, comment les vies réagissent à ces changements. Cet album est à ce point marquant qu’il réussit à changer quelque peu le son et le songwriting du groupe.

En effet, ce qui frappe sur cet album, c’est essentiellement la qualité de l’écriture des deux principaux songwriters, Ben Thornewill et Tommy Siegel. Leurs topics s’affinent : ils réussisent à nous proposer de nombreuses réfléxions philosophiques sur les tournées (Man on the Moon) ou encore la mort (Dead), et les adultes (Adulthood). Adulthood nous offre d’ailleurs la phrase philosophique du jour : from adulthood, no one survives. Une certaine marque de lucidité quand à l’histoire de nos cycles de vies. Tommy Siegel nous explique pourquoi cet album est plus marqué par la philosophie.  « Cet album est plus sur le ressenti Les chansons reflètent ce que nous sommes en tant qu’hommes aujourd’hui, pas ce que nous étions quand nous avions 19 ou 20 ans ».

Du point de vue musical, le son a grandi. En outre, c’est la rançon de la notoriété, le groupe s’est vu offrir un temps illimité en studio pour enregistrer et le renfort d’une section de cordes pour affiner encore plus leur pop/rock indie. Cela donne au final une musique teinté de majesté, comme a pu le faire de nombreux groupes de rock comme Muse ou Coldplay. C’est le cas notamment de Somebody, le premier single chanté un ton plus haut et calibré pour être un tube. On trouve donc dans cet album de nombreuses chansons au son joyeux et optimiste. C’est le cas de Oh, Emily, pourtant une chanson sur une rupture, ou de Say When, une chanson faite pour danser.

« Safe Travels » dans les bacs le 15 octobre prochain

Mais le groupe sonne aussi folk-pop : c’est le cas de chansons Dead ou de Man on the Moon aux influences californiennes évidentes, ainsi que The Spiritual, un exercice de gospel très réussi. Enfin, Devil on Our Side suivi de All For Love, chansons écrites il y a quatre ans, représentent un point important de l’album, puisqu’elles constituent une des faces de l’album, la face folk. Pourquoi ces chansons se trouvent-elles sur cet album ? Ben Thornewill, là encore, a la réponse. « Ce n’est pas un album plus déprimant mais, en réfléchissant bien, vous avez besoin de douleur pour obtenir la joie et de la joie pour ressentir la douleur…, c’est le grand schéma de la vie, ils sont indissociables « 

Indissociable, c’est le mot qui vous viendra à l’esprit lorsque vous aurez écouté cet album. Et vous verrez que bientôt, c’est vous qui vous réveillerez en sueur une nuit après un cauchemar. Et au loin résonnera le doux son de Jukebox The Ghost.

Safe Travels, dans les bacs le 15 octobre 2012.

By Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s