Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

L’été est une période formidable pendant laquelle tout semble s’arrêter. Parce que ces mois sont traditionnellement ceux des congés, où les gens vont en vacances, au Cap d’Agde, à Aigues-Mortes, en prenant soin d’éviter Béziers parce que là-bas, on ouvre des férias avec une messe, alors que tout ça n’est pas très catholique. On rêve aussi de la mer, de Barcelone, d’endroits touristiques en somme. Et on a envie d’écouter les classiques de la musique américaine, un peu comme dans tous ces films d’été tels Grease ou American Graffiti. Et puis, tous les 16 août, on écoute Elvis, la main sur le cœur, en se disant que le King est parti bien trop tôt.

Pourtant, il y a des nouveautés en ce mois d’août chez vos disquaires. Et ce serait donc bien le moment d’y aller parce que cette semaine, et jusqu’à la fin du mois, vous pourrez trouver de très bons morceaux.

Ben Howard en sauveur folk-rock

Ben Howard, c’est l’homme qui avait su murmurer à l’oreille de tous les amoureux de folk. Oui, son premier album avait été très bon, et j’avais adoré son atmosphère folk-pop tranquille. Sauf que Ben Howard revient en fait.

Son deuxième album devrait sortir le 20 octobre prochain. C’est vrai, c’est dans longtemps. Mais en attendant, le folkeux (qui lui ne porte pas de chemise à carreaux, et pour ça, on lui dit merci) nous propose une nouvelle chanson. Ça s’appelle End of an Affair, et ça porte plutôt bien son nom. Une chanson à deux vitesses : un premier mouvement calme avant une montée en puissance, avec distorsions et voyage pop-rock au programme.

Ben Howard – End of an Affair

Paul Thorn : poser ses valises à Memphis.

Vous n’avez pu économiser pour partir en vacances à Memphis ? Alors, dès demain, allez harceler votre disquaire en lui demandant un exemplaire de Too Blessed to be Stressed, le nouvel opus de Paul Thorn. Il y a chez lui quelque chose de très américain : dans son nouvel album, vous retrouverez tout le charme du genre americana. Pour vous donner un exemple, voici la chanson Everybody Needs Somebody. C’est un pur bijou qu’on croirait sorti des entrailles des contrées états-uniennes. L’album Too Blessed to be Stressed sort le 19 août sur Perpetual Obscurity/Thirty Tigers, et est déjà en streaming sur internet via Rolling Stone.

Paul Thorn – Everybdoy needs somebody

La nouvelle révélation du R&B s’appelle Liam Bailey

Que tous ceux qui ont dévié lorsque j’ai parlé de R&B ne prennent pas peur : je parle bien de rhythm and blues, ce moment où les guitares se font lancinantes et la voix suave et posée. C’est ce que ropose Liam Bailey, notamment sur le single On my mind. Et c’est mon coup de cœur de la semaine.

Il oscille toujours entre soul (Black Moon, Crazy Situation) et rock (On my mind, Villain).Liam Bailey est anglais et joue comme les grands noms du rock. Bon, et puis Liam a été repéré par Amy Whinehouse et produit par Salaam Remi (producteur entre autres de Nas, Kendrick Lamar ou Miguel). Derriere Liam, on pense à Jimi Hendrix, ou à Ben Harper (en plus énervé). Jamaicain par son père et britannique par sa mère, Liam Bailey est un nom à retenir. Son album Definitely now sort demain sur le label Flying Buddha, et est déjà en streaming sur internet.

Liam Bailey – On my mind

Nouvel extrait pour Alt-J

Alt-J sortira un deuxième album le 22 septembre prochain, après leur très réussi An awesome wave. Réduit à trois membres après le départ de Gwil Sainsbury en janvier, le groupe débarque avec un nouvel extrait Every Other Freckle  tout à fait étonnant. Ça part un peu dans tous les sens, avec de magnifiques harmonies vocales, des ascenseurs rythmiques, des sons inattendus… l’ album This is all yours promet d’être grandiose.

Alt-J – Every Other Freckle

Brad Paisley revient à ses fondamentaux

On l’avait vu se « perdre » un peu dans les méandres de la country tiède avouons-le. Brad Paisley, grand musicien de country reviendra le 26 août prochain avec Moonshine in the Trunk. Quelques chansons ont déjà fuité sur internet, et force est de constater que les morceaux sont beaucoup plus dans le ton que ce que Brad a su créer il y a déjà de ça presque dix ans. Autour du violon, de guitares énergiques et d’une voix qui se pose juste au bon moment… Un album à attendre et à écouter absolument.

Brad Paisley – Moonshine in the Trunk

Voila ce qu’on peut dire pour les sorties… On ne vous quitte pas sans un hommage au grand Elvis Presley. Alors, voici un morceau lent pour terminer l’été. Ce fut la première chanson qu’Elvis n’ait jamais enregistré, au studios Sun. Oldies but goodies…

Elvis Presley – My Happiness

Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s