Alexi Murdoch/Talents innés - Talents cultivés - Talents ombrés

Talents innés, talents cultivés, talents ombrés : Alexi Murdoch

Pour moi il y a trois catégories d’artistes. Tout d’abord il y a les artistes et groupes au talents certains qui ont su faire parler d’eux dans leur carrière grâce à des tubes qui ont fait le tour des stations de radio, vendant ainsi des millions d’albums, sans pour autant oublier d’où ils venaient et en gardant la même passion pour l’écriture et la composition.

Puis la catégorie des artistes profitant de leur notoriété pour vendre encore plus, en s’associant à des artistes également célèbre, ou encore en provoquant des buzz de toute sorte ou plus musicalement, en composant des ‘chansons’ répétitives avec des samples presque identiques les uns des autres, avec des filles en bikini près d’une piscine.

Et enfin, la catégorie des artistes qui restent dans l’ombre volontairement ou non, que l’on n’entend pas ou peu sur les ondes, dont on ne parle pas ou peu dans les magazines, car ils ne composent pas de musique assez populaire pour ces derniers. Figurez-vous que les artistes qui m’intéressent et que j’écoute, sont ceux de la première et de la troisième catégorie. Et depuis quelques mois, je m’intéresse de plus près à cette dernière. N’est-il pas génial de découvrir des artistes que personne ou peu de gens ont écouté. Cela donne une certaine authenticité, on se sent alors plus proche de l’artiste. Et alors si, nous ne sommes pas de nature égoïste, le faire découvrir à notre entourage ou sur un webzine.

Je ne suis pas de nature égoïste alors je vais vous faire profiter de mes découvertes que vous avez déjà peut-être entendu d’ailleurs, mais qu’importe.

'Well I had a dream. I stood beneath an orange sky...' Alexi Murdoch

L’artiste qui me vient là maintenant à l’esprit est Alexi Murdoch, un artiste originaire d’Angleterre qui a ensuite vécu dans plusieurs pays dont la France. C’est le genre d’artiste qui prend son temps pour écrire puisqu’il n’a seulement sorti que deux albums en 10 ans, mais j’ai juste envie de dire ‘Qu’il prenne son temps’ si c’est pour sortir des albums de cette qualité. Son premier opus est sorti en 2006 sous le nom de Time Without Consequence. et comprend des titres aussi géniaux que All My Days, Wait, Song For You ou encore l’un des plus beaux titres que j’ai entendu en 21 ans, Orange Sky. C’est simple, il te transporte dans le pays où tu voudrais être à un moment précis.

Cinq ans plus tard, Alexi Murdoch sort son deuxième album intitulé Towards The Sun. Des mélodies et des sons dans la continuité du premier album. On pourrait alors penser qu’ils vont être identiques mais pas du tout. Des titres comme Slow Revolution, Through The Dark, Crinan Wood, Towards The Sun, bref tout l’album est juste génial. Alexi Murdoch fait parti de ses talents que les radios oublient de diffuser.. trop de talents surement..! Heureusement, certains savent les repérer tels que les réalisateurs de films et de séries, puisque huit titres sur treize de la bande originale de Away We Go de Sam Mendes sont de Alexi Murdoch.

By Antoine Lacot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s