Review

Le retour des enfants prodigues

Cela fait déjà 5 ans maintenant que Greg Dulli et les Twilight Singers n’ont rien sorti. Oh bien sûr, Greg n’a pas chaumé après la sortie de l’album Powder Burns en 2006, notamment avec son duo bipolaire The Gutter Twins où il s’était associé à Mark Lannegan, officiant déjà de temps en temps au sein des Twilight (jetez-vous sur la cover « Live with Me » trouvable sur leur EP A Stich in Time). Et puis il y a eu les tournées durant de longs mois, la production d’un LP d’Afterhours : Ballads for Little Hyenas en 2006 que personnellement j’ai bien apprécié, et les lives d’Uptown Lights, un collectif spécialement affrété pour faire de la cover de vieux tubes soul sur scène.

Greg Dulli

Après cette pause twilightesque (rien à voir avec le film du même nom, heureusement…), le retour est programmé : le 15 février sortira Dynamite Steps sur le très bon label Sub Pop Records.

En attendant on a droit à deux singles : « Last Nigh in Town » sorti courant Janvier et « On the Corner » qui lui est disponible ICI.

Alors, la Dynamite annoncée ?

Au premier coup « d’œil », rien n’a changé, les influences blues & soul sont toujours présentes, le whisky & cigarettes n’ont pas plus éraillés sa voix et puis ce piano si reconnaissable en arrière plan est toujours là lui aussi, comme un vieux compagnon qu’on retrouve par hasard dans un coin de bar sombre et mal famé. On se retrouve à nouveau transporté dans cet univers si caractéristique des Twilight Singers, déjà initié par Afghan Whigs à son époque : le côté sale, poisseux, puant la sueur et le sexe d’un downtown mal éclairé. « Last Nigh in Town » fait mouche.

Sur « On the Corner », ce qui est frappant, c’est le choix délibéré de mettre une boite à rythmes, inhabituelle et surprenant, un rythme « poum-tchacktchak », rien de bien enivrant et pourtant c’est le single que je préférerai après l’écoute : au bout de quelques secondes ça décolle, un gros riff guitare, des loops en arrière plan, on entend « come waste the body, come on » et oui finalement on s’abandonne aussi, la magie agit toujours, après 5 ans de silence effectif, les Twilight Singers sont bel et bien de retour. Espérons que leur prochaine tournée européenne  ne se contente pas de passer à Paris (La flèche d’or) le 31 Mars car en live, pour les avoir déjà vu, c’est enivrant.

By Greg Pinaud-Plazanet

Une réflexion sur “Le retour des enfants prodigues

  1. Pingback: L’Edito du Lundi: Who the fuck is Greg Dulli ? | Le Peuple Du Rock Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s