Concours/Le Peuple Du Rock

Vous faire entendre, c’est par ici !

Le retour aux bancs n’a pas été sans difficultés…Entre les réveils matinaux, les journées de 8h de cours, les pauses déjeuné d’à peine une heure, les soirées improvisées les soirs de semaine avec ses nouveaux ami(e)s ou avec ses ami(e)s de toujours, bref la vie d’étudiant (ou de lycéens) n’est pas toujours rose. Et sans rire !

Alors forcément, la remarque sera tout a fait justifié, ce chroniqueur revient après un silence ayant pu laisser au boss un sous entendu d’abandon de sa part. Eh bien non, j’avais dit que je continuerai l’aventure, je ne reviendrais pas sur cette parole !

C’est donc avec plaisir que je vous écrit cette article qui suit celui de la MAO à moindre coup.

Alors forcément, ça remonte… Mais l’envie d’entendre les créations des lecteurs fidèles (ou pas, tant que vous nous lisez) du Peuple du Rock est bien présente chez moi (et peut être parmi l’équipe).

Comment donc se faire entendre sans débourser de l’argent ? (car on sait tous qu’on désire devenir célèbre, mais sans trop bouger. On a tous déjà eu ce syndrome).

La première chose à savoir, c’est que, comme vous et moi, les internautes ont déjà des habitudes précises lors de connexions au web, la plus en vogue en ce moment : « Navigateur internet » > Facebook > Twitter > « Blog » > *(Peuple Du Rock)* etc… Vous l’aurez compris, la mode est au réseaux sociaux ! Alors exploitons ces derniers au maximum pour enfin attirer ce succès auquel on aspire tant (et oui, même inconsciemment ! Ou tout simplement dans le but de partager ses créations).

Le lieux de mise en ligne de ses créations est toujours un choix difficile. Pas dans le fait de les mettre en ligne à proprement parler (bien que, certains ont encore ce mal avec des connexions lentes), mais dans le choix d’une plateforme stable, performante et surtout gratuite. On a un assez grand panel de ce genre de sites sur internet. Mais mon choix s’est porté sur SoundCloud (et sera le seul pour cet article).

Pourquoi ? Parce que cette plateforme en plein essor apparaît comme étant stable, performante et surtout fréquentée par de réels professionnels, des labels, des DJs de tout horizon, des producteurs aussi fameux que leurs musiques et vous en trouverez pour (presque) tous les gouts. Alors forcément, comme toute véritable plateforme d’échange et de partage, une version gratuite (limitée aux heures d’écoute pouvant être mise en ligne sur le site) est à disposition du grand publique, mais une version payante existe, permettant elle bien plus de manipulations (savoir qui a écouté quoi sur votre profil, où se trouve votre principale source d’auditeurs, la fréquence et une plus grande quantité d’heures de musiques uploadable sur le serveur etc…).

Niveau rentabilité, il y a pas à dire, cette plateforme m’a charmé dès le premier abord : simple de compréhension, relativement efficace dans la mise en ligne, la lecture, pas de bugs etc… . Mais dernièrement, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées et pas des moindres. La possibilité de retrouver nos contacts MSN et Facebook sur SoundCloud (car on sait tous qu’on a un peu n’importe qui dans nos amis virtuels hein) et puis, naturellement, exporter des minis lecteurs SoundCloud un peu partout sur vos sites, blog, forum etc…

Autant vous dire qu’il y a de quoi faire, et que vos morceaux s’entendront par un peu n’importe qui au départ. Un point essentiel est de comprendre comment fonctionne le système SoundCloud: vous connaissez Twitter ? Alors vous connaissez la fonctionnalité la plus importante de SoundCloud. En effet, vous pouvez suivre différents artistes, et ainsi recevoir les news en relations avec eux sur votre Dashboard, un peu l’équivalent du A la une de Facebook. Et comme sur Twitter, une pratique bien étrange et très utile s’est développée: je te suis, tu me suis. Alors vous aurez vite fait de vous créer un réseau relativement important de personnes recevant vos news et généralement partageant les mêmes intérêts musicaux que vous.

Alors oui, il existe de nombreux autres sites permettant cela. Oui certains sont aussi (voire plus efficace selon les avis). Certains diront MySpace permettait déjà ça… rien de nouveau dans ce que tu nous pond là ». C’est vrai, mais les liaisons sont nettement plus rapides avec SoundClound (pas de requêtes d’amitié, pas de confirmation etc). Vous suivez qui vous voulez et qui voudra vous suivront ! De plus, un système comme MySpace ne se base pas seulement sur la mise en ligne de la musique. Une page MySpace se substitue presque à un site, avec des infos sur l’artiste, des liens un peu partout, des images, un blog, des videos, des widgets etc… Sur SoundCloud, on a le stricte minimum pour envoyer du son, l’écouter et en apprendre sur un artiste. Une page type : nom de l’artiste, ses musiques en streaming, ses sets, ses « suiveurs », ceux qu’il suit et une éventuelle bio. C’est tout.

Au pire, si je me trompe, participez donc, la partie « commentaire » est à vous !

Ah, j’allais oublier. Tout à mon habitude, une chanson (mon son du moment, que ça plaise ou non): Swedish House MafiaMiami 2 Ibiza (Original Mix). Énergique, planant, rythmé… !

By Raphoux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s