Roy Buchanan

Roy Buchanan : Voyage entre blues et psychédélisme

C’est un nom qui revient peu couramment dans l’histoire du rock, mais parmi les grands bluesman il y a Robert Johnson, BB King, John Lee Hooker, Rory Gallagher (pour ne pas tous les cités) et Roy Buchanan! Un virtuose jouant sur une simple Telecaster! Ce nom ne vous dis peut être rien, mais ce bonhomme est tout simplement celui ayant su mixer blues et psychédélique. Il a joué dans divers groupes et pour divers artistes avant de commencer à sortir ses propres disques à partir de 1970. Et je dois vous dire que le résultat est plus que satisfaisant.

J’ai découvert Roy Buchanan grâce au père d’un ami qui possédait le best of Sweet Dreams: The Anthology de ce virtuose. Je l’emprunte et arrivé chez moi, j’entame mon éternel rituel qui consiste à m’allonger, faire tourner le disque dans le lecteur et m’évader. Jamais je n’ai autant apprécié une écoute.

Pour commencer cet incroyable best of, « Baltimore », une chanson qui puise ses riffs dans les racines les plus profondes du blues. S’ensuit « Black Autumn », « The Story Of Isaac », « Sweet Dreams », « Pete’s Blues ». Ce sont les chansons qui selon moi caractérisent ce mélange blues psyché unique au monde. De magnifiques chansons pouvant te mettre en trance très rapidement et te transporter comme n’importe quel groupe d’acid rock dans les sixties. Incroyable comment un homme avec sa Telecaster (qu’il gardera tout au long de sa carrière), peut faire autant vibrer.

Le titre « There’ ll Always Be » est une exception. Une magnifique chanson soul, une voix porteuse, un solo d’anthologie, un bijou…

Sans oublier, une touchante reprise de « Hey Joe » tout en douceur et en finesse.

Malheureusement le destin de Roy Buchanan vient s’ajouter aux destins noirs de l’histoire du rock. Atteint d’une sérieuse dépendance à l’alcool et à la suite d’une violente dispute avec sa femme, Buchanan fut placé en cellule. Il sera retrouver pendu quelques heures plus tard.

Je vous ai donc parler ici d’un artiste n’ayant pas eu la reconnaissance que le monde devrait lui attribuer. Un homme ayant composé bon nombre de magnifiques morceaux. Buchanan est indéniablement celui qui manque à l’histoire du rock et du blues. J’espère que vous lecteur du Peuple du Rock, prendrez le temps d’écouter un peu de Roy Buchanan

By Théo

Une réflexion sur “Roy Buchanan : Voyage entre blues et psychédélisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s