Jamie T

London calling … Jamie T

L’Angleterre est une terre de naissances musicales que trop reconnue. Mère porteuse du punk, de la pop et du hard rock, elle nous a offert de quoi subvenir à notre dépendance musical pour encore quelques siècles… Mais aujourd’hui, son nouveau né est un kid des banlieues londoniennes, Jamie T.

Enfant prodigue qui préfère se saouler sur le pavé et détruire ce qui lui tombe sous la main par désoeuvrement… Car Jamie T c’est cela, comment rire d’une jeunesse désabusée, en nous offrant un songwritting social multiculturel abordant les bagarres, l’ennui ou encore l’amour. Des thèmes aussi variés que les univers musicaux qu’il traverse comme le rock, le folk ou le hip hop. Des Clash à l’électro acerbe, son dernier album Kings & Queens, sorti en 2009, est une pure réussite technique et poétique sur tous points de vue, du rock super-actif avec Stick ‘n’ Stones à la ballade amoureuse qu’il nous délivre avec beauté sur Emily’s Heart, jusqu’au look western de Earth, Wind & Fire. Ce nouvel album regorgeant de réussite transforme le premier essai plus qu’appréciable que fut Panic Prevention (2007) avec Salvador ou Calm Down Dearest.

Finalement Jamie T séduit par son style inimitable comme le fait d’être accompagné d’une basse acoustique, se laissant ainsi écouter dans tous mouvements d’humeur. On espère que cela le rende juste indémodable.

By C-H Dufour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s