Hamadryad

Intrusion, le nouvel album d’Hamadryad

Hamadryad, groupe de rock progressif québécois, a sorti son troisième album Intrusion, le 3 février dernier après 5 ans d’absence en studio. Il succède à l’album Live in France, paru en 2007, tiré de la 8ème édition du festival Crescendo.

Le groupe revient en force avec ce dernier opus, mais également avec trois nouveaux membres: Jean-Philippe Major au chant, Nicolas Turcotte à la batterie, et Sébastien Cloutier aux claviers. Pour l’occasion, j’ai interviewé Denis Jalbert, guitariste d’Hamadryad, pour le Peuple du Rock, pour nous donner quelques détails sur ce nouvel opus.

Alex (Peuple du Rock) Comment s’est formé Hamadryad ?

Denis Jalbert: Jean-François Désilets (bassiste du groupe) et moi nous somme rencontrés via les PAC dans le milieu des années 80… On avait formé plusieurs groupes de reprises ensemble avant de finalement dire adieu au circuit des clubs. Nous avons contacté et travaillé avec plusieurs musiciens avant d’arriver avec les cinq membres original du premier CD fin 1999.

Alex (Peuple du Rock) : On a pu remarquer que votre formation a changé sur chaque album, notamment de chanteur, le dernier en date étant Jean-Philippe Major, vous pouvez nous en dire plus sur ce dernier ?

Denis Jalbert : Effectivement, il y a eu des changements de personnel à chaque album studio… Je vous épargne les détails mais disons que c’est assez difficile de rester motivé à faire de la musique dans les conditions actuelles de l’industrie. C’est probablement pour cela que les 3 derniers membres à se greffer au groupe sont plus jeunes. Ils veulent laisser leur marque. Jean-Philippe Major a énormément de talent, une voix très variée, et une grande présence sur scène … ça fait très longtemps que j’attendais de rencontrer un « front-man » comme lui.

Alex (Peuple du Rock): Concernant votre dernier album Intrusion , j’ai entendu de bons échos. J’entends surtout parler de quelques morceaux très appréciés tels que Pray to my God, Laps of love, ou encore In My Country ou Lost (une vidéo de promo sur youtube), Intrusion est très varié, on y entend beaucoup de bonnes choses pas nécessairement venues du rock progressif. Vous êtes entrés en studio pour enregistrer cet album avec une idée bien précise ?

Denis Jalbert : La seule chose qu’on se dit toujours, c’est que les clichés « prog » ou les « rip off » ne seront pas retenu… Maintenant pour cet album, on voulait mettre un peu humour dans les textes, et aussi c’était claire que ce ne serait pas un album concept (mise a part la pochette) et que les chansons serait des histoires sans relation les unes avec les autres. Pour ce qui est du style « prog ou pas » Jean-François Désilets (bassiste du groupe) et moi avons grandit à l’époque où Yes, Genesis et Gentle Giant étaient tous classés dans la section « ROCK » avec les Beatles, Steely Dan et Led Zepplin. Je peux vous dire qu’on est du même avis sur ce point. La musique d’Hamadryad est variée parce que nos influences le sont aussi.

Alex (Peuple du Rock) : Je trouve Intrusion plus brut que les 2 premiers album, je veux dire par là qu’on a l’impression d’entendre beaucoup moins d’effet que sur les deux premiers albums. Je me trompe ?

Denis Jalbert : Ah oui ! Effectivement, on a investi sur de bon micros, pré-amplis, compresseur, etc… mais la grosse différence c’est qu’on l’a fait tranquillement. On a pris le temps pour avoir les bonnes prises. J’étais souvent seul au studio à faire mes prises de guitare et j’ai bien aimé l’expérience. Le mixage lui s’est fait en grande partie au studio Amadeus avec Bernard Ouellette. Bernard n’est pas un grand fan des effets et, quand la prise bonne …pas besoin de la camoufler. Les FX sont utilisés à des endroits et pour des raisons spécifiques. J’ose croire aussi que d’avoir co-produit cet album en a fait bénéficier le résultat final.

Alex (Peuple du Rock): Vos compositions sont toujours autant accrocheuses malgré leurs complexités. Par exemple le morceau Torture Zone est vraiment bon, très complexe, on peut y entendre pleins de bonnes choses, comme un genre de passage similaire à ce qu’à pu faire dernièrement Porcupine Tree, je pense surtout à la partie de batterie qui est assez similaire à ce que peux jouer Gavin Harrisson.

On écoute tous beaucoup de Porcupine Tree dernièrement.  Gavin Harrisson est mon batteur favoris en ce moment. Chaque fois que Porcupine Tree vient a Montréal, je ne les manques pas et surtout je m’assure que Nick (Nicolas Turcotte, le batteur) a son billet pour le spectacle.

Alex (Peuple du Rock): On aura le chance de vous revoir en France au festival Crescendo pendant la troisième semaine d’Août, on se souvient encore de votre passage là bas en 2006 qui est resté « gravé » dans les mémoire de certains, notamment la mienne même si je n’y était pas, j’apprécie le CD live sorti après. Crescendo et Hamadryad, ça à l’air d’être une longue histoire n’est-ce pas ?

Denis Jalbert: En fait Sébastien Monteaud, créateur et directeur musical du festival, agit maintenant aussi en tant que représentant pour Hamadryad en Europe. Ça a cliqué entre nous lors de notre passage au Crescendo en 2006 et on est devenu des amis et partenaires dans cette aventure musicale.

Alex (Peuple du Rock): J’espère venir vous voir pour votre concert de clôture à Saint George de Didonne (pas loin de Crescendo) le 22 Août avec Marava, on espère que vous jouerez aussi bien d’anciens morceaux comme des nouveaux, j’attends avec impatience d’écouter une version live de Pray to my God.

Denis Jalbert :J’espère bien que tu pourra y être …nous allons vous jouer nos plus grand succès radiophonique !? …HAHAHA ! …bien sur je veux dire, les préférés des fans. A bientôt.


Le dernier album d’Hamadryad, Intrusion, est disponible en édition simple et limité (CD+ DVD live When They Were Four) sur: Unicorn Records.

By Alex

2 réflexions sur “Intrusion, le nouvel album d’Hamadryad

  1. Très intéressante interview en effet, bravo Alex!
    Je compte interviewer le groupe de visu à Crescendo cet été pour le Koid’9. En attendant, ma chronique de cet excellent album (clairement leur meilleur et je ne dis pas ça car c’est le dernier) paraitra dans le numéro de juillet 2010 (parution fin juin/début juillet). N’hésitez pas à le commander en masse et à en parler autour de vous, ce sera un numéro estival « anti crise » avec un dossier complet SUPERTRAMP, un hommage à Ronnie James DIO et notamment mes papiers sur mes découvertes « sudistes » que sont GAMBIT (Antibes) et ELORA (Marseille) ainsi que celui sur le 11e festival du Prog’Sud de Marseille. A bientôt. Renseignements à cette adresse : http://koid9.fanzine.free.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s