Edito de la semaine/k's choice

L’Edito de la semaine

La semaine dernière, mercredi 10 mai, très exactement, le Bikini recevait K’S Choice, groupe belge des années 90, qui fêtait ses 25 ans d’existence. Et oui… il faut remonter en 1991 pour que Sarah Bettens et son frère Gert décident de fonder K’S Choice. Sarah Bettens n’était pas une débutante à cette époque, elle chantait déjà en solo, notamment des covers pour quelques bandes originales de films. Le groupe s’appelle alors The Choice, mais pour éviter toute confusion avec un autre groupe portant déjà ce nom-là, Sarah choisit K’s Choice, parce que ça sonne bien ensemble. A partir de là, les disques d’or et de platine vont se succéder.

La première partie du concert était assurée par Jim Bauer, l’un des chanteurs du projet Bristol, de Marc Collin. En 2004, Collin avait proposé le projet Nouvelle Vague, qui reprenait des chansons punk façon Bossa Nova. Bristol s’attaquait quant à lui au trip hop des années 90 aux travers de sons pop très sixties. On se souviendra ainsi de quelques titres comme Roads (Portishead), Overcome (Tricky) ou encore Nothing Else (Archive). Que cela plaise ou non, le projet avait, sinon son ambition, l’interêt de présenter un line up de jeunes artistes prometteurs, dont Jim Bauer faisait partie. A l’occasion de la sortie cette année de son Ep intitulé The Misfit Boy, l’artiste était sur scène pour un set assez court mais intense. Sa voix est assez remarquable et le minimalisme, affiché ce soir-là, la mettait davantage en valeur. Il est d’ailleurs dommage que le format n’ait pas été celui choisi pour l’enregistrement de l’Ep.

Après une courte pause, les vétérans de K’s Choice envahissaient la scène et attaquaient directement sur Mister Freeze et Coccon Crash. Les deux morceaux ont posé l’ambiance en chauffant la salle. Ont suivi des morceaux comme Butterfly Instead, Believe ou encore  Resonate, et bien-entendu Not An Addict, grand tube tiré de Paradise in Me, sorti en 1995. Autant dire que le public a eu ce pour quoi ils étaient venus…

IMG_6116

Lors d’un rappel, Sarah est revenue seule sur scène pour entonner 20 000 seconds avec sa guitare acoustique pour seule compagne. Un vrai plaisir d’entendre sa voix si particulière, appuyée juste par quelques accords. Le reste du groupe l’a ensuite rejoint pour We Are Glaciers, alors que le public entonnait un happy birthday en règle pour les 25 ans du groupe. Des fleurs ont même été remises à Sarah Bettens depuis l’avant-scène.

IMG_6067

A la fin de l’un de leurs morceaux, la chanteuse a fait signe au public avec un certain regard complice et s’est élancée depuis la scène en diving, parcourant, ainsi soutenue, une bonne partie de la salle. Elle a d’ailleurs remercié avec humour le public de ne pas l’avoir laissé tomber, sûrement au sens propre comme au figuré puisque l’on a pu constater ce soir-là que le public était bien présent après toutes ces années, et surtout encore bien vivant !

IMG_6118

Le set principal fini, la salle replonge dans le noir, le public attendait le retour du groupe mais quelques minutes plus tard, seuls Sarah, Gert et le second guitariste viennent se poster sur le devant de la scène, serrés les uns contre les autres en demandant le silence. Killing Dragons s’élèvait alors, a capella, dans le silence le plus absolu. C’était beau, ça filait des frissons. Nous avons eu droit à une setlist très complète ce soir-là avec 23 titres tirés du répertoire du groupe, joués dans une excellente ambiance qui prouve que K’s Choice pourrait avoir encore de beaux jours devant eux s’ils ressortaient un album aujourd’hui.

IMG_6123

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s