Edito de la semaine

L’edito du Lundi

4845752_3_fd85_tributes-lie-beside-a-mural-of-british-singer_e642779751ee2dc7cca67ff418ebec25

Voilà une semaine déjà, que le passionné de musique rock et alternative que je suis, vis dans un monde sans David Bowie. J’imagine ce qu’a dû être la disparition de Lennon, moi qui était un peu jeune pour assister à cela en direct. Oh bien-sûr, cela n’est sans doute rien comparé aux milliers de personnes qui tombent encore sous le coup de la torture, d’attentats, et d’assassinats en tout genre de par le monde et parfois même à notre porte. Mais c’est touchant de voir le monde entier saluer un homme qui aura changé la vie de beaucoup de personnes et qui en aura certainement touché, à un moment ou un autre, beaucoup plus encore… Un homme qui aura à ce point influencé des artistes en devenir que beaucoup de ceux que vous écoutez ne seraient peut-être pas là aujourd’hui: Des Billy Corgan, des Nirvana, The Cure, Sonic Youth, Marylin Manson et j’en passe… Mais son influence dépasse le monde musical.

Cette dernière semaine, nous aurons ainsi vu des villes afficher son nom et lui dire au revoir à leur manière, au travers de sons et lumières, d’affichages, de peintures murales : Londres, Bruxelles, Oslo, New York, Los Angeles, Berlin (qui le remercie pour avoir contribué à faire tomber le mur… rien que ça) et bien entendu Brixton, sa ville natale. Alors que  le Premier ministre britannique tweetait : « J’ai grandi en écoutant et en regardant le génie de la pop David Bowie. Il savait se réinventer mieux que personne, il tombait toujours juste. Une énorme perte ».

Outre les pouvoirs publics et leurs représentants politiques, nous aurons entendu, aussi, un certain nombre d’orgues d’églises jouer Life on Mars. Emouvant, assurément. Et puis il y aura eu la parade organisée par Arcade Fire, accompagné du Préservation Hall Jazz Band dans les rues de la Nouvelle Orléans :

Ainsi que les hommages live de Springsteen, d’Elton John et de Madonna, en plein concert, entre autres. Ceux-ci ayant été encouragés par la famille de l’artiste en l’absence d’une cérémonie publique permettant habituellement aux stars de dire Adieu à leurs collègues et amis.

Et puis bien-entendu, ses amis aussi ont laissé quelques mots sur les réseaux sociaux: Iggy Pop bien-sûr, qui nous dit simplement que l’amitié de Bowie était sa lumière, Mais aussi l’immense Mick Jagger qui, également sur Twitter, saluait Bowie par une phrase qui pourrait paraître banale mais qui résume parfaitement l’artiste et sa relation avec son travail : « David (Bowie) était une constante inspiration pour moi et un authentique original. Il était merveilleusement effronté dans son travail. »  Cette effronterie lui a permis de percer, de se renouveler sans cesse, de s’affirmer et d’inspirer les autres.

Cependant, de tous les hommages, c’est celui qui est arrivé bien avant les autres, un peu comme une prémonition, le 10 novembre dernier, qui m’aura le plus touché. C’est celui de 2 Many DJs, alter-ego du groupe electro-rock belge Soulwax : pas moins d’une heure d’images et de son. Visuelle, simple, et intelligente, la video fait revivre l’artiste au travers d’une commémoration de ses différents visages. Le rôle de Bowie est tenu par une femme, le modèle Hannelore Knuts. Une video qui aurait pu faire partie de l’expo Bowie Is, que j’ai eu la chance, comme des milliers d’autres personnes d’ailleurs, d’aller voir l’an dernier à Paris.

Devant l’ampleur qu’a pris sa disparition, il ne sera pas faux de penser que David Bowie est devenu aussi grand que les Rolling Stones ou que les Beatles, à tous les niveaux. Chacun portait son message et celui de Bowie était assez simple pour inspirer le monde:

Soyez assez forts pour être vous-même !

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s