Festival Rock en Seine

Rock En Seine 2015 : on mise sur qui cette année ?

Ça y est, le coup d’envoi est sonné ! Rock En Seine 2015 débute aujourd’hui avec une line-up qui envoie du lourd  The Libertines, Kasabian, The Chemical Borthers, Offspring… Et si cette année, on se détournait un peu de la Grande Scène pour découvrir des talents cachés qui valent autant le détour que les grosses pointures ? Le Peuple du Rock a sélectionné cinq groupes et artistes qui sauront vous surprendre sur le site de parc de Saint-Cloud.

Rock en Seine

Jeanne Added (FR)

2015 fut placé sous le signe de Jeanne Added. Avec un tel talent, il aurait été difficile, même impossible que l’artiste française reste dans l’ombre plus longtemps. Be Sensational, premier album et dernier en date, vient lui ouvrir les portes de la reconnaissance, après des années à écrire du jazz et un EP foutrement prometteur, en 2011. Punk et lyrique, Jeanne Added offre une musique neuve, travaillée. Simplement belle.

VENDREDI 28 AOÛT – SCÈNE DE L’INDUSTRIE à 17:05.

Wolf Alice (UK)

Des Anglais qui font du rock anglais, n’est-ce pas le genre de plaisir simple dont tout le monde raffole ? Wolf Alice est repéré en 2013 avec Fluffy, rengaine à la sauce punky. Plusieurs EP et singles plus tard, le groupe nous pond leur premier « vrai » album, My Love Is Cool, un étonnant mélange grunge et pop.

VENDREDI 28 AOÛT – SCÈNE PRESSION LIVE à 17:50.

Wand (US)

Ty Segall, un grand du lo-fi, a vu juste en pariant sur Wand quand son label God ? décide de produire le tout premier album du groupe. Aujourd’hui, avec Golem, parut en juillet dernier, Wand fait sensation. Surfant sur une autre strate de l’atmosphère, Wand (qui signifie et cela ne s’invente pas, baguette magique en anglais) a bien des faux airs de glam, mais ressemble plus à Hawkind, emblème du space rock en 1969.

VENDREDI 28 AOÛT – SCÈNE PRESSION LIVE à 21:55.

Last Train (FR)

On dira ce qu’on veut, le rock respire toujours. Last Train pourrait être un groupe oublié entre les Queens Of The Stone Age et Black Rebel Motorcycle Club, dans l’univers indé des années 90, mais non. Ces quatre têtes brûlées, sorties tout droit d’Alsace, viennent de faire paraître leur premier EP intitulé Cold Fever. Ils ont tout : la jeunesse, la fougue, les blousons en cuir, l’insolence… Ce « dernier train » menace d’exploser à tout moment, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

DIMANCHE 30 AOÛT – SCÈNE DE L’INDUSTRIE à 16:10.

Here We Go Magic (US)

Aéré, symphonique, la musique d’Here We Go Magic sonne comme une douce énergie teintée d’espoir et de lumière. Formé il y a déjà SEPT ans, le groupe originaire de Brooklyn a récemment changé sa ligne directrice. Leur dernier album Be Small peut en témoigner : d’un son pop, à de belles envolées électro. Les fans d’Arcade Fire, de Tame Impala et d’autres musicalités psychédéliques risquent de s’y plaire.

DIMANCHE 30 AOÛT- SCÈNE PRESSION LIVE à 18:45.

Juliette Geenens