Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

j’espère que vous profitez tous bien du soleil et que vous écoutez plein de musique, qui, je le rêve parfois, aurait été découverte ici, dans nos pages. Mais je ne suis pas naïf, Candy et son pays, c’était bien quand j’étais petit. Quoique pour tout vous dire, je rêvais pour ma part de voir déscendre du ciel le Capitaine Albator et son Arcadia pour qu’il foute une volée dantesque à miss pleureuse et bouclettes blondes ainsi qu’à son petit prince des collines… Bref, mes fantasmes pré-adolescents ne vous concernant pas, je m’arrêterai là pour en revenir à ce qui nourrit vos vies de façon bien plus intéressante: la musique. Il fut un temps où je ne pouvais vivre sans. Je me couchais avec (à l’époque du premier Walkman de SONY), je m’isolais avec, je m’en servais pour communiquer avec les autres, j’en faisais… Aujourd’hui, la vie de « grand » fait que je ne peux plus faire tout cela autant que je le souhaiterais. Imaginez si je me couchais avec mes écouteurs chaque soirs à côté de ma superbe femme… si je m’enfermais toute la journée dans mon bureau pour écouter mes disques… non, un minimum de vie sociale est obligatoire. C’est bien pour cela que ce blog est important dans ma vie. Il me permet de trouver du temps pour écouter de la musique aussi souvent que possible tout en ayant quelques amis.

-« Quoi ? Encore en train d’écouter de la musique ? »

-« Oui chérie, mais c’est pour le travail tu sais… »

D’ailleurs ma femme ne découvre plus les artistes parce que je lui en parle au petit-déjeuner (que nous ne prenons d’ailleurs jamais), mais en lisant mes édito… C’est dire si je suis un grand communiquant hein… Tout simplement parce que j’ai toujours préféré l’écrit à l’oral. Ok, si vous tombez un jour sur mes bulletins de notes vous serez surement étonnés que cela fût l’inverse à une lointaine époque… Ah mais non, suis-je con, d’une vous ne tomberez jamais dessus, de deux, vous vous en foutez. En tous cas, peut-être que j’ai trop parlé durant la première partie de ma vie, je ne sais pas mais depuis quelques années, je parle de moins en moins. C’est un fait, c’est comme ça et je n’y peux rien. Je suis devenu l’inverse d’un bavard (mes profs en tomberaient à la renverse je crois…). Enfin cela a ses avantages aussi pour les autres, n’est-ce pas Liz Taylor qui disait que ce qu’elle aimait chez Richard Burton était qu’elle ne se sentait pas obligée d’avoir une conversation ? Alors aujourd’hui, voyons quels mots je vais choisir pour définir chacune des sorties dont je vais vous parler ici, ne cherchez pas de verbes, de compléments, je ne vous parlerai qu’en sujets et adjectifs, pour changer un peu et pour aller droit au but.

The Raveonettes  (Pe’ahi):

Old School, Noisy, Jouissif, Mélodique (Summer Ends, Sister), Mélancolique, Inspiré par l’histoire du surf californien (Z-Boys, Endless Sleepers entre autre…).

The Black Angels (Clear Black Forest):

Psyché, Timeless, « Velvetien » (Linda’s Gone, The Executioner…), Typé, Trop court, Excellent, Dansant, Aéré, jefferson Airplanien…

Lakes (Fire Ahead):

Transporté, Lo-fi, Personnel mais Universel, Californien (Armacost Avenue), Emotionnel.

PS I Love You (For Those Who Stay):

Inattendu (bien que canadien…), Intense, Varié, Etonnant, Indie, Epique, Ambitieux, Euphorique.

Joyce Manor (Never Hungover Again):

Entre Maturité et Juvénilité, Pop-Punk, Surprenant… mais du bon ! Mélodique, Riche, Coloré… Trop court.

Voilà, j’espère qu’en quelques mots vous aurez chopé l’envie d’étendre vos oreilles sur ces différentes galettes (au sens figuré bien entendu, imaginez-vous donc avec un 33 trs collé à l’oreille… vous auriez l’air con, non ?), ce sont tous de très bons disques à mon sens, alors profitez de l’été en musique !

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s