Playlist

La Playlist du Peuple : Les Inconnus

534765_10150721010026308_496123156_n

Dans quelques semaines, les médias vont se focaliser sur le retour d’un groupe de 3 hommes, mais totalement Inconnus. Les 3 frères : le retour sortira en salles le 12 février 2014. L’occasion fait le larron : quels sont nos « inconnus » à nous, au Peuple du Rock ?

1. Les « chanteurs à tous faire ». Vous savez, ceux qui dans des télé-crochets, font des reprises, pour la plupart fades, de grands tubes et qui s’y croient. On leur pardonne. C’est encore mieux quand on les dénoncent (comme le fait Lisa Leblanc, notre amie folk-trash) et qu’on écoute l’original. Plutôt que de reprendre Johnny Cash, laissons entendre la voix de Johnny Cash.

2. Les chanteurs de pub. Qui a dit que faire un tube pour une publicité était gratifiant ? Surement pas Andreas Johnson, le suédois. Il est associé depuis toujours à… la marque de pâte à tartiner Nutella. Bon plan financier certes, mais pas vraiment le bon plan pour être connu. Alors, ici, au Peuple du Rock, on vous propose les meilleures chansons du moment : la pub Google Chrome (Move Your Feet de Junior Senior, les lecteurs qui sont nés dans les années 90 se rappelleront de cette chanson, c’était en plein dans notre adolescence, les gars) ou encore Fats Waller. Pouvait-il se douter, lui le pianiste de jazz né à Harlem en 1903 et mort en 1943  qu’il se retrouverait dans une publicité pour la marque Kärcher ? Le pauvre, il doit se retourner dans sa tombe. Et puis, j’ai une pensée affectueuse pour les groupes éléctros comme Jabberwocky, qui se retrouve dans des pub pour vanter les mérites d’une voiture…ha, la publicité…

3.Les radios musicales. Non, je vous rassure, NRJ va très bien. Récemment, elle a encore pu se targuer d’être la meilleure radio de France dans un sondage Médiametrie. Ce n’est malheureusement pas le cas de la radio musicale de Radio France Le Mouv, qui carbure à moins de 1% d’audience, et dont les fréquences sont menacées. Le créneau jeune étant difficile à faire bouger, le directeur de la radio Joel Ronez a donc provoqué une refonte de la radio en mi-saison. Faisant donc partie des quelques rares qui écoutent les tranches musicales de la radio, on peut quand même y retrouver de beaux morceaux musicaux, dont on vous offre quelques extraits dans notre playlist : Karim Ouellet, Gush et l’incontournable Fauve, qui n’a même plus besoin du Mouv pour faire bouger Paris (et qui, avouons-le, n’est pas vraiment inconnu)…Il y a aussi Claptone, qui n’a rien à voir avec Eric Clapton, mais qui est un DJ berlinois très talentueux, et dont le morceau No Eyes est personnellement mon coup de coeur de l’année 2013.

4.Les légendes qui chantent l’inconnu. Neil Young, les Who, les Doors…tous ont chantés l’inconnu, qu’il soit soldat, légende ou encore frère. Le ton est blues, parce que l’inconnu, c’est le blues, le spleen…et parfois, c’est même très très inconnu. Comme le prouve l’outtake de Pink Floyd.

5. Les groupes alternatifs. Avouons-le nous, ce sont nos inconnus à nous, et c’est pour cela qu’on les adore, et qu’on essaie à notre modeste niveau de vous les faire découvrir. Par exemple, vous découvrirez dans cette première playlist de 2014 un jeune homme nommé Austin Gibbs, musicien américain. Son album Charlie est un bijou d’or pur, et la chanson Take me to the leader est une bien belle chanson qui sent bon la musique du Sud des Etats-Unis, et qui me rappelle les Kings of Leon (allez savoir pourquoi).

5. Les métaleux. Seuls amis du Petit Journal de Yann Barthès, il faut reconnaître qu’ils font aussi partie des « inconnus » ou « mal connus » diront nous. Les quelques chansons que nous proposons permettent de les remettre sur le devant de la scène car beaucoup le méritent.

6. Le soldat. Que fait Daniel Balavoine en fin de playlist me direz-vous ? C’est un caprice : on connait ou l’on croît connaitre beaucoup de choses de lui. Ce morceau (« Viens danser » suivi de « La danse ») est un morceau issu des dernières pistes de l’album Vendeurs de larmes et exprime le point de vue « antimilitariste » du chanteur populaire. Surtout, en ces temps de centenaire de la guerre de 14-18, il sera utile de parler de ce soldat « inconnu »installé sous l’Arc de Triomphe à Paris le 11 novembre 1920, et dont la flamme éternelle est ravivée tous les jours à 18h30. A ce propos, l’AFP nous racontait mercredi l’histoire d’un homme qui, manifestement bourré, avait tenté d’éteindre cette flamme avec….« un extincteur entre les mains ». Et la dépêche de rappeler que « en janvier 2002, un militaire de carrière en instance de réforme de l’armée et qui ne paraissait pas jouir de toutes ses facultés mentales avait tenté d’uriner sur la flamme et qu’en mai 2001, un homme s’était brûlé en s’asseyant volontairement sur la flamme. Quelques années auparavant, un homme y avait fait cuire des œufs avant d’être interpellé. ». Étonnant non ? Je finirai en citant (encore me direz-vous, oui, j’aime bien les guillemets, et alors ?) les derniers vers de la chanson de Sanseverino « le dormeur du Val Vivant » : « C’est pas qu’il dort…c’est qu’il est mort ».

Bientôt, je le sais, vous aurez le droit à des titres bonus. Rendez-vous donc sur le site du Peuple du Rock. Prochaine playlist dans deux semaines.

Mickael Chailloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s