Playlist

La Playlist du Peuple : « Eighties but goodies »

534765_10150721010026308_496123156_n

Ah les bonnes vieilles années 80… ces années d’insouciance pour les natifs des Trente Glorieuses… d’insouciance mais aussi de crise, d’ultra-libéralisme (dites merci à l’ancien acteur et à la Dame de Fer), ou encore de tellement d’autres faits glorieux… ou non. Musicalement, que reste-t-il de ces années là ? En France, Jean Schulteiss, Emile et Images, et le fameux « Et tu chantes chantes chantes ce refrain qui te plait, et tu tapes tapes tapes, c’est ta façon d’aimer… »…. »Retour vers le futur, Marty! » nous dit le Doc’ dans sa De-lorean.

Au Peuple du Rock, les années 80 sont synonymes de qualité, quoiqu’on en dise ! Bon ok, ces années-là sont aussi synonymes de morts tragiques, comme celle de Bob Marley en 1981, ou John Lennon un an auparavant. On s’est beaucoup amusé durant cette décennie aussi, et au moment ou les Clash rentraient dans leur Casbah, d’autres groupes explosaient (dans les deux sens du terme) : c’est le cas des magistraux Dire Straits, qui en 1983 gratifiaient le public de l’Hammersmith Odeon de Londres d’un grandiose « Sultans of Swing » à rallonge.  Et puis il y a eu le Live Aid, Bob GeldofFreddie Mercury…bref, les variétés rock des années 80 sont aussi bien connues et reconnues maintenant que les années 60 ou 70. Et certains groupes se sont essayés au come-back d’ailleurs : plus reussi pour les uns, comme les Beach Boys présents dans la playlist, moins (à la vue des critiques) pour quelques autres (Bob Dylan)…

Certes, comme le prouve la playlist que nous vous proposons ce vendredi, le rock était bien présent : la décennie 80 célèbre le hard-rock FM (Scorpions) ou encore AC/DC. Mais, les années 80 étaient aussi éléctroniques : Neil Young, on en parlait lors d’un article précédent, en a fait les frais. Et vous, chers lecteurs, pardonnez-nous (je l’espère) les incursions lopeziennes en « terre inconnue » : Chagrin d’Amour, Etienne Daho, Eurythmics…mais ils ont aussi fait les années 80, et à la réécoute, c’est pas si mal ce son typé. En soirée, on bouge encore nos jambes sur ces morceaux…preuve qu’ils sont aussi « Eighties » que « Goodies »…

No Comment, comme le dit (vulgairement ? Non, c’est une illusion me souffle le groupe Imagination) Serge Gainsbourg…finalement, c’est aussi cela les années 80 : la jouissance d’un moment, de la vie…comme le remarque le groupe chilien Los Prisioneros : « Ecoutez les battements de votre cœur, synthétisez votre son/aiguisez vos sens, et prenez conscience que vous êtes vivants/Elle vient, la force des années 80″….

La rédaction du Peuple du Rock

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s