Review

Haim, le nouveau rétro

Haim, c’est avant tout une famille. Un héritage musical qui semble être dans les gênes. Formé en 2005, ce groupe est composé de trois sœurs : Este, l’aînée, qui est née en 1986, Danielle, née en 1989, et Alana, la cadette, née en 1991. Au sein de leur groupe, elles sont toutes multi-instrumentistes : Este joue de la guitare ainsi que de la basse, Danielle joue de la guitare, de la batterie et chante, quant à Alana, elle joue de la guitare, du clavier, et également des percussions. Elles sont toutefois accompagnées du batteur Dash Hutton, ancien membre des Wires on Fire.

Les trois sœurs ont grandi en Californie, bercées par les musiques qu’écoutaient leurs parents (les classiques rock des années 70 entre autres). Lorsqu’elles étaient encore étudiantes, leurs parents ont formé un groupe familial : Rockinhaim. Leur but étant de faire des reprises, leurs performances était réservées aux associations caritatives locales. Este étudiait l’éthno-musicologie à UCLA et a eu son diplôme en seulement 2 ans, au lieu des 5 prévus. Une fois sortie du lycée, on a demandé à Danielle de jouer de la batterie pour les premières parties de la tournée de Jenny Lewis, ce qui a mené cette dernière à la garder pour les tournées suivantes. Son talent n’est pas resté enfoui très longtemps, puisque Julian Casablancas, chanteur des Strokes, ayant assisté à un concert de Jenny Lewis, l’a remarquée, et lui a demandé de venir jouer pour sa tournée solo (guitare et percussions).

C’est une fois revenue de tournée que Danielle et ses sœurs ont décidé de continuer plus sérieusement leur carrière en temps que HaimDanielle et Este ont alors formé un groupe dont les inspirations puisent dans le travail d’artistes féminines tels que Pat Benabar, Gwen Stefani ou encore The PretendersQuant à Alana, la petite dernière, elle a d’abord étudié un an à la fac avant de laisser tomber ses études et rejoindre ses deux aînées au sein du groupe. Haim a souvent été comparé à des groupes des années 70, comme les Fleetwood Mac, bien qu’elles aient souligné le fait que leurs influences datent d’un peu plus tard (années 90). Elles sont de grandes fans de groupes féminins tels que les Destiny’s Child, TLC ou encore Jessie WarePar conséquent, on retrouve dans les chansons d’Haim ces sonorités pop que l’on entend dans les groupes précédemment cités, auxquelles viennent s’ajouter des connotations indies, folk, rock et, de temps en temps, un peu de R&B et de hip-hop.

Le 10 février 2012 est sorti le premier Ep d’Haim : Forever, qui contient trois titres. Il était alors immédiatement disponible en téléchargement gratuit sur leur site (haimtheband.com) pour une courte durée. L’Ep a été chaleureusement accueilli par le public et les médias. S’en est suivi un concert en mars 2012 au festival texan South By Southwest. En juin 2012, Haim a signé un contrat avec Polydor Records. Dans la foulée leur EP Foreve est officiellement sorti sur le marché. Pour l’occasion il contenait alors les trois chansons initiales, ainsi qu’un titre additionnel dans lequel le single Forever était remixé par Dan LissvikS’en est suivie la tournée « Gentlemen on the road » de Mumford & Sons sur laquelle Haim assaurait la première partie. Ce n’est que vers fin 2012 que les trois sœurs ont réellement débuté leur tournée en Grande-Bretagne, avant de suivre Florence and the Machine dans leur tournée irlandaise en décembre de la même année.

Début de l’année 2013, Este, Danielle et Alana  enregistrent le morceau « Red Eye » avec Kid CudiCette chanson figure sur le 3ème album de ce dernier : IndicutDanielle a également fait une apparition sur « You’re no good » figurant sur le second album de Major Lazer : Free The Universe, aux côtés de Santigold et Vybz KartelAu Glastonbury Festival, après un de leur concert, les sœurs ont également joué les choristes pour les Ecossais de Primal Scream, lors de trois morceaux. Jusqu’à aujourd’hui, Haim n’a donc sorti que deux Ep : Forever, sorti en juillet 2012, ainsi qu’un Ep enregistré au festival iTunes de Londres et sorti en novembre 2012. Quant aux singles, deux sont sortis en 2012 : « Forever » ansi que « Don’t Save Me », dans lesquels on retrouve ces mêmes sonorités indie-pop-rock, également présentes dans les deux singles sortis l’année suivante : « Falling » et « The Wire »Toutefois elles n’ont pas encore sorti leur premier album, mais cela ne saurait tarder, car c’est le 30 septembre prochain qu’il devrait arriver dans les bacs, sous le nom de Days Are Gone.

Image

Leur talent s’est rapidement vu récompensé. Tout d’abord par le magazine musical anglais NME, qui a classé le premier titre de l’EP Forever au rang du quatrième meilleur titre de l’année 2012. Toujours en 2012, Haim a reçu une nomination de MTV en tant que nouveau groupe, mais n’a hélas rien remporté. Ensuite, ce fut au tour de la chaîne Fuse TV de récompenser Haim, en mars 2013, en les nommant comme l’un des groupes les plus en vue du festival texan South By Southwest. BBC Sounds of 2013, de son côté,  a nominé Haim pour  le titre de « Sound of 2013 ». Titre qu’elles ont remporté. Suite à ces récompenses, on ne peut souhaiter à Haim qu’un avenir prometteur, dans le monde musical. Pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de prendre le temps de les écouter, ou pour celles qui attendent cela depuis longtemps, Haim sera en concert le samedi 30 novembre 2013 à la Gaité Lyrique à Paris.

By Manon Delestre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s