Review

Un album solo. Seul mais si bien entouré !

10 ans de Sharko plus tard…

Le 8 novembre, David Bartholomé s’est donné en spectacle au centre culturel de Haubourdin près de Lille, et c’est avec enchantement que la salle a reçu les douceurs drolatiques et touchantes de la jeune troupe issue des cours Florent de Paris, la Fabrique, accompagnant étonnamment  la voix attachante de David.

La soirée s’est jouée de nous, public jeune, et familial ; le spectacle se voulait accessible et bon enfant. Nous avons pu goûter à une création innovante et émouvante, une parenthèse, une immersion dans la délicatesse. Et c’est avec un  charme désuet que la Fabrique a assuré son show (chants animés aux sons de boites de conserve, danse nostalgique et improbable avec un balai !) ne volant jamais la vedette à David en osmose avec sa troupe, et le public. C’était si joli, si vrai de voir le public lever les mains, chanter, taper du pied, écarquiller les yeux. C’était si frais de voir pétiller le visage des enfants et des plus grands.

David Bartholomé & La Fabrique © Mathieu-Drouet

Le temps d’une parenthèse, le rock et les bières se sont effacés au profit du BN, de l’amour, du don et du transgenre. Théâtre, burlesque, chansons et clappements ont charmé nos cœurs d’enfants, soudainement réapparus pour un petit soir.

Chut, la rumeur court que le Printemps de Bourges recevra ce spectacle en vedette…

Quant à l’album, il étonne agréablement. L’ambiance y est féérique, et intimiste.

Quant à l’onirisme palpable qui se lovent à nos tympans amoureusement avertis, il flirte allègrement avec un petit humour détaché et décalé, et à la sensation d’un partage personnel de l’univers rêveur et suave du chanteur.

L’échappée solitaire parsemée de violons, le duo parenthèse avec le talentueux Hawksley Workman, le côté rétro et la chaleur des chœurs (Fanny Beriaux), nous invitent ardemment à écouter en boucle l’album, l’oreille tendue à la moindre sonorité poétique et authentique.

Sharko est mort, vive David Bartholomé ?

By Vanessa Mans

Une réflexion sur “Un album solo. Seul mais si bien entouré !

  1. D’après une source très sûre (la vedette lui même), le Printemps de Bourge n’est pas en projet! Je souhaite donc corriger cette erreur évidemment!

    En tous cas, le succès est au rendez-vous car il fait sold out 3 dates de suite au Botanique de Bruxelles!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s