Découvertes

Le rock belge, c’est comme le chocolat…

Puissant, goûteux, on a un choix de qualité, une palette de morceaux ….

Les groupes de rock belges ont fait leur entrée en France depuis quelques décennies déjà, en empruntant des chemins différents.

Sans tous les citer, je ne mentionnerai que ceux de ma génération, de 1990 à nos jours et surtout ceux  qui m’ont marqué et inspiré…

D’abord, il y a eu les laiteux de dEUS, proposant un rock enivrant, posé, travaillé, sophistiqué. 20 ans plus tard et après moults remaniements au sein du groupe, ils mènent toujours la danse. Mes oreilles vous diront d’écouter l’album « In a bar, Under the Sea » (1996), je ne vous en dis pas plus…

dEUS en 1999

Puis c’est au tour d’une femme de se faire entendre avec son groupe K’s Choice, dont on est devenu « addict » en 1996 durant plus de 30 semaines, avec son célèbre morceau « Not an addict ». Le paradoxe !  A les écouter, nous avons à faire ici à un groupe rock and folk, puissant et léger. L’histoire d’une « favorite adventure »

Quant à Soulwax, ils font leur entrée par la porte de l’électro composé entre autres des frères Dewaele, également DJ. De l’électronique à l’état pur, expérimental dans un monde de rock. Résumé avec le morceau « Miserable Girl »

Retour aux femmes, avec le groupe de trip hop Hooverphonic, qui changea plusieurs fois de chanteuse. On retiendra Geike Arnaert en 2000 avec l’album « The Magnificent Tree ». Avec sa voix de Minnie Mouse, elle nous transporte tout au long de l’album dans un autre monde, un monde dansant et  imaginaire pour les grands enfants que nous sommes …

Allais-je oublier les croustillants Ghinzu ?

Ces élégants francophones font certes moins de bruit que leurs prédécesseurs mais ils charment par une musique complètement décousue. Non seulement leurs albums sont marqués par plusieurs temps mais chacun de leur morceau, n’en parlons pas. Il suffit d’écouter le morceau « Blow » (2004) sur l’album portant le même.

En parlant de ce dernier justement, il est un vrai patchwork de grand-mère recelant des trésors de mélodies toutes différentes les unes des autres. Les sonorités alternent, les morceaux sont progressifs. J’espère que nous ne finirons pas d’entendre parler de ces loufoques de si tôt…

Je pourrais vous citer d’autres noms mais… j’en resterai là.

Si la scène rock belge vous intrigue après ça, retenez ces quelques groupes et allez goutez à quelques uns de leurs morceaux…

By Sabrina Cirillo

2 réflexions sur “Le rock belge, c’est comme le chocolat…

  1. Merci pour cet article!!

    Je pense aussi à Girls in Hawaii. Superbe groupe en stand by depuis la mort accidentelle et douloureuse d’un membre du groupe. Le chanteur (son frère) et le reste du groupe ont du mal à remonter sur scène… On les comprend et pourtant on a hâte…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s