Amy Winehouse

Back to black

Une voix retro, une présence exceptionnelle, une sincérité viscérale. Amy Winehouse, une des artistes les plus influentes de sa génération a rendu l’âme le 23 juillet, dans son appartement à Londres. Elle est donc morte à 27 ans, morte « sur scène » à l’image de Morrison, Joplin, Cobain, Hendrix, Curtis, entre beaucoup d’autres.

Mêlant rythmes jazzy et histoires tragiques, Amy nous a entraînés dans son univers théâtral, triste, désastreux, et indubitablement beau avant de nous quitter. Et sa fin sonne comme ses chansons, une tragédie qu’on a du mal à comprendre, mais qu’on a tendance à accepter. « Mieux vaut brûler vivement que s’éteindre à petit feu » disait Neil Young, Amy flamboiera à jamais, et c’est bien là la marque des plus grands.

                                                       

                                                                                                                                By Manal Aboutayeb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s