Zoo Kid

Un pont entre la France et l’Angleterre qu’on aime, nommé Zoo Kid.

Zoo Kid était en concert le 10 mars 2011, à la Flèche d'Or.

« Oh, un roux, qu’est-ce que c’est hype! » Et pourtant non, on parlera déjà dans un premier temps, de talent précoce.  A seulement 16 ans, Archy Marshall est déjà un Zoo à lui même. Un Zoo qui respire le vrai Londres, dégueulasse et tellement velvet d’un autre côté.

Archy se dit déjà créateur, et en plus coincé entre trois étiquettes: new wave, le dub et le psychobilly. Si c’est pas ça déjà le talent.

Mais comme tout anglais qui se respecte, l’étiquette: Arctic Monkeys, ou bien Peter Doherty se rajoute. Mais la question se pose: si on commence à être aussi créateur, et étiqueteur à cet âge là…on finit drogué avec une top-model? Non, la question ne se pose plus, carrément plus. On va aller chercher des étiquettes un peu plus réussies, comme Jamie T. A comparatif de la machine à sous de Usher, son prénommé filleul, Justin Bieber.

Zoo Kid interprète l’Angleterre rêvée de Trainspotting, ou bien de This Is England, bien loin des préjugés de Skins.

Archy fait durer aussi baver par son sens du petit, du simple, et du modeste, en laissant sur son MySpace des petites perles, comme « Out Getting Ribs ».

Dans ce clip (comme dans sa première vraie interprétation de sa vraie nature commerciale), il surprend par son univers, peut-être par son égocentrisme pour certains. Et par son chien, et sa grand-mère. On aimerait surtout que la chanson ne se finisse pas, et qu’on puisse encore goûter à une Angleterre qui respire l’émotion. C’est un peu comme un petit soleil qui éclairerait le ciel gris et abominable qu’on trouve dans les témoignages de touristes partis en terre d’Albion. On aimerait aussi qu’il continue à enregistrer avec ses potes dans sa chambre, pour toute la vie. On croirait entendre une maman. En attendant, on entend surtout une voix bénie d’Alex Turner, des arpèges de guitare, et quelques fois, des sonorités sixties mélangées avec du cold wave.

Comme quoi, on est surpris à chaque titre. Zoo Kid sent comme un plan Marshall pour une restructuration de l’Angleterre et de ses airs des fois trop tristes (faute aux artistes maudits!)

Un enfant à surveiller, et à ne pas laisser filer.

Out Getting Ribs:

By Caroline

Une réflexion sur “Un pont entre la France et l’Angleterre qu’on aime, nommé Zoo Kid.

  1. J’ai préparé ma réponse, je me suis dit « où est la chute » quelques secondes avant la fin, « ça ne va pas péter » ben voilà, les dernières mesures je me suis fait surprendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s