Grands Classiques

Ambiance heavy métal dans le grenier

Je monte au grenier afin de trouver un sac de couchage, mais évidemment je ne le trouve pas. A la place, je trouve des petits trésors…les vieux vinyles de ma mère.

Tony Iommi, Bill Ward, Geezer Butler & Ozzy Osbourne

Grosse surprise, ma mère était une black sabbathienne ! Je décide alors de me replonger pendant quelques heures dans la fin des années 60, époque où le peuple tremblait en écoutant « Heaven and Hell ». Le ton est donné, il sera sévère, qu’on le veuille ou non les Black Sabbath auront la rage. Le groupe nous donne des frissons rien qu’à l’écoute de leur premier album Black Sabbath(1970). On n’oubliera pas non plus le titre « Iron Man » et son gros riff ancré dans nos mémoires. J’imagine ma mère hurlant dans sa chambre avec « Children of the Grave » au volume maximal. L’adrénaline déjà montée en moi, j’essaie d’apaiser mon esprit en écoutant la mélodie macabre, glaciale de « Planet Caravan » (1971) qui a été au passage repris assez brillamment par le groupe Pantera. OK, Black Sabbath c’est des sons brutaux, mais le groupe nous offre aussi des petites merveilles telles que « It’s Alright ». La mélodie me provoque un sentiment de mélancolie, une mélancolie d’une époque manquée.

Les Black Sabbath, c’est aussi et surtout Ozzy Osbourne et Ronnie James Dio : piliers qui ont eu une influence importante sur le groupe, et sur les générations futures. Rendons hommage à ce dernier qui nous a quitté l’an dernier, en écoutant « Man on the Silver Mountain » ou encore « Rainbow in the Dark » au refrain entêtant. Intéressons nous à Ozzy, que l’on surnomme The Prince of Darkness. Il se démarquera surtout par ses singulières prestations sur scène : rappelons pour anecdote qu’il a arraché la tête d’une chauve-souris avec ses dents, non Osbourne n’est sûrement pas végétarien, et il nous crie sa hargne sur le morceau « Let Me Hear You Scream ». Escale au grenier terminée, je m’endors sur la ballade « Dreamer » de ce cher Ozzy.

By Léa Delmas

2 réflexions sur “Ambiance heavy métal dans le grenier

  1. Black Sabbath , les inventeurs du Heavy 🙂
    Les Périodes Osbourne et Dio sont toutes les deux différentes et tout aussi magique ! J’y est également retrouvé  » Heaven and Hell  » dans les vinyles de mon père !

  2. Le 1er album de Black Sabbath s’appelle Black Sabbath, le deuxième étant Paranoid. Children of the Grave fait partie du troisième album, Master of reality. Précision, précisions. Pour l’anecdote, Ozzy a chopé la rage en 1983 en arranchant la tête d’une chauve-souris justement. Ozzy avait quitter Black Sabbath en 1979 pour former Ozzy Osbourne avec Randy Rhoads, guitariste virtuose américain avec qui il enregsitra deux albums avant qu’il ne perde la vie dans un tragique accident d’avion fin 1982 durant le Diary of a Madman tour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s