B.O./Les Petits Mouchoirs

Les Petits Mouchoirs: une B.O. alléchante

Depuis quelques semaines, on ne fait que de parler du film Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet. Alors escroquerie ou film dans la lignée de Ne Le Dis A Personne ?!

Un casting alléchant

Malgré une critique plus que mitigée des journalistes, le film est un véritable succès, au Box Office, mais également, sur le plan émotionnel. Cette troisième réalisation de Guillaume Canet met en scène une bande de pote, qui décide malgré un évènement bouleversant, de partir en vacances comme chaque année. Au fil des jours, certaines vérités vont éclatées, provoquant des tensions, mais également des éclats de rire au sein du groupe. Chacun de nous peut s’identifier dans l’un des personnages, c’est d’ailleurs ce qu’a recherché Guillaume Canet. Il voulait un film personnel, et bien c’est réussi! On sort de la salle, avec un tas de questions en tête, des envies de dire je t’aime à ses amis, à sa famille,…

Pour ce film, Guillaume Canet a souhaité retravailler avec certains acteurs déjà présents dans Ne Le Dis A Personne (Cluzet, Lellouche,…), avec toute de même l’arrivée de l’actrice française la plus populaire du moment, Marion Cotillard. Un casting alléchant qui tient toutes ces promesses car dès le début du film, les acteurs nous livrent un jeu juste et approprié. François Cluzet dans le rôle d’un architecte angoissé, paranoaïque, pensant que seul l’argent fait le bonheur; Marion Cotillard, femme préférant offrir son corps que son coeur; Gilles Lellouche en homme pudique qui ne veut pas dévoiler ses sentiments; Benoît Magimel en homme mystérieux, vivant un véritable choc émotionnel,…

L'équipe des Petits Mouchoirs en plein tournage

Mais attendez, je suis en train de faire du hors sujet… Depuis quand Le Peuple Du Rock parle de pur cinéma?! Bon ok, c’est un excellent film, au très bon scénario original, joué par une pléiade d’acteurs offrant un jeu de scène remarquable, et réalisé par l’un des meilleurs de sa génération, mais il est où le rapport avec la musique?! Et bien, on y arrive!

Une Bande Originale sert avant tout à amplifier l’émotion sur certaines scènes, dans l’espoir de nous faire verser quelques larmes par exemple. Mais c’est également l’occasion de découvrir et de redécouvrir des artistes. Celle du film Les Petits Mouchoirs en est le parfait exemple. On y retrouve des classiques: This Old Heart Of Mine (Is Weak for You) du groupe The Isley Brothers, sorti en 1966; The Weight (1969) du Band; Moonage Daydream (1971) de David Bowie; Hang On Sloopy (1965) du groupe américain The McCoys et Kozmic Blues (1969) de la sulfureuse Janis Joplin. Egalement des chansons d’artistes encore trop méconnus en France: The Funeral (2006) de Band Of Horses; That Look You Give That Guy (2009) de l’excellent Eels; Cold Water (2002) de l’irlandais Damien Rice et Amen Omen (2003) du plus confirmé Ben Harper. Pour conclure, j’aimerais adresser une mention spéciale à Yodelice qui nous offre dans le film, une magnifique interprétation de la chanson Talk To Me. Car si vous ne le saviez pas, Yodelice, de son vrai nom Maxim Nucci fait une brève apparition dans le film, qui n’en demeure pas moins intéressante et touchante.

Morale: Si vous souhaitez passer une bonne soirée, rigoler, pleurer et entendre de la bonne musique, et bien vous savez ce qu’il vous reste à faire…

By Antoine Lacot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s