Eels

Eels boucle sa trilogie avec Tomorrow Morning

Vous l’aurez compris, Eels vient de sortir un nouvel album intitulé Tomorrow Morning. Ce dernier, enregistré à Los Feliz en Californie, vient compléter la trilogie déjà composée de Hombre Lobo: 12 Songs of Desire (2009) et End Times (2010). C’est avec grand bonheur que je viens vous apprendre la nouvelle, si vous n’êtes pas encore au courant.

Vous ne connaissez pas Eels ?! Aller, pour vous, je veux bien en quelques mots vous présenter ce groupe. Pour information, je vous parlerai que des albums que je connais dans son ensemble, sinon, ça deviendrait vite du copier/coller. Là, soyez en sur, c’est mon coeur qui parle…

En 1995, Mark Oliver Everett alias E fonde le groupe Eels. En 1996, la formation, composée de E, Butch et Tommy Walter sort son premier album sous le nom de Beautiful Freak. Premier album, et déjà des titres qui vont marquer l’histoire, je parle en autres de Novocaine For The Soul, mais aussi Susan’s House, My Beloved Monster, My Lucky Day in Hell,… Cet album aux influences multiples tels que le blues, la pop, le rock, le hip hop, sera également le premier à sortir sur le label Dreamworks.

En 2000, Daisies Of The Galaxy (que j’attends toujours, merci….) fait son apparition. Ce troisième album est un conte de fée, musicalement parlant (présence de violon,…). Des titres comme I Like Birds, Mr. E’s Beautiful Blues, ou encore Flyswatter restent dans la tête pendant toute une journée. Le court mais sublime It’s A Motherfucker donne les larmes aux yeux,…

Neuf ans plus tard, E, en plus de s’être laissé pousser une longue barbe, publie Hombre Lobo: 12 Songs of Desire (Il publiera pendant ce laps de temps trois albums. Je n’en parle pas pour les raisons que j’ai exprimé au début de l’article). Hombre Lobo et donc la trilogie est lancé avec Prizefighter, une chanson qui déménage. Titre suivant, That Look You Give That Guy, c’est encore du lourd, mais pas pour les mêmes raisons. Cette chanson est une des plus belles chansons du groupe, mais également un des clips les plus « drôles » que j’ai vu. Le septième morceau intitulé Fresh Blood pourrait être de Massive Attack, mais non, c’est Eels. Juste comme ça, le clip de cette chanson a été réalisé par… Jesse Dylan, fils de Bob Dylan (c’est d’ailleurs pas la première fois qu’ils collaborent ensemble). Dans l’ensemble, cet album est plus rock (voix saturée), pour comparer, écouter Daisies Of The Galaxy et juste après Hombre Lobo… Ceci dit, il comporte quand même de très belles ballades comme In My Dreams et That Look You Give That Guy.

Début 2010 sort End Times, un album bien plus calme et plus sombre dans sa sonorité que le précédent. On aperçoit ce coté sombre dès la première chanson avec une utilisation assez prononcée de la basse. Le cinquième morceau intitulé A Line In The Dirt est, pour moi, une des plus belles chansons que E est écrit.

Pour en revenir à la sortie de son nouvel album Tomorrow Morning, sachez qu’il est dans les bacs depuis le 17 août. Et enfin, une dernière info, Eels sera de passage à Rock En Seine le dimanche 29 août, c’est-à-dire demain.

Chapeau E.

By Antoine Lacot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s