M.A.O.

M. A. O. : un hit en quelques clics

Aujourd’hui j’ai envie de vous parlez de création musicale. Je me sens artiste dans ces moments perdus et où je me retrouve face à mon ordinateur, mon imagination seule partie de moi même à jamais s’arrêter.

On a tous déjà eu un jour cette mélodie qui nous hante pendant des heures, des jours voire des semaines ou des mois entiers. A moins d’être musicien, chance ou opportunité qui n’est pas donnée à tout le monde, le seul moyen de faire sortir ce petit son, c’est en sifflotant ou en chantant. Difficile cependant d’être satisfait… On reconnaitra ce talent certain aux artistes qui constituent le monde musicale tel qu’on le connaît, cependant, on peut aussi y mettre son grain de sel. Si si, vous pouvez être le futur Guetta, Timbaland, Tiesto, Mozart ou je ne sais quel artiste renommé !

« Barjo ce chroniqueur!! » Mais non, prenez le temps de lire, je vais peut-être vous donner le bon filon pour faire un tube, être une star d’un instant ou une légende incontestable ! Je vous présente la M.A.O.: Musique Assistée par Ordinateur. Ne faite pas la grimace, vous verrez qu’avec pas grand chose, on peut faire des merveilles…

NON, pas besoin de vraies connaissances musicales techniques, oubliez les partitions, le solfège, sachez seulement la gamme (vous savez, ce truc qui fait ‘Do, Ré, Mi, Fa…’), certains mots de base : BPM (Battements Par Minute, c’est-à-dire le nombre de boum en une minute), VST (Instruments Virtuels), plugins (petits programmes émulant des effets etc…), séquenceur (là où vous arrangerez votre chanson), souris, clavier, écran, carte son, unité centrale, processeur – Non j’exagère pas,Il faut quand même savoir où trouver sa carte son, son processeur etc… Sinon vous comptez aller où ?

Voilà, on peut entrer dans le vif du sujet. On va rester dans l’accessible à tous, donc dans le gratuit (ne vous attendez pas à trouver une liste de softs (logiciels, plugins) gratuits exhaustive ici, c’est pas le but, on parlera de la base et des plus accessibles). En séquenceur et hôte (logiciel capable de recevoir des VST et/ou des plugins) on trouve Audacity. Réputé, gratuit, relativement fiable et peu gourmand. Dans les autres, on trouve Quartz AudioMaster Freeware: complet, fiable et assez puissant pour un séquenceur gratuit, ou encore Acid Express, la version (très) allégée de Acid Pro de Sony. Il n’a pas la même prétention que son aîné, mais on peut quand même toucher à la M.A.O. sans se casser les dents et en être dégouté.

Je vous touche un mot des payants, sans vouloir faire de polémique inutile, je pense que vous pouvez obtenir un résultat plus que satisfaisant avec n’importe lequel des logiciels qui suivront, tout dépendra de votre utilisation : attaquons avec Ableton Live, vraiment complet, capable de faire du DJing, de la production, comme de la simple retouche. Il est utilisé par beaucoup de grands artistes (les seuls me venant à l’esprit sont les Dada Life), il est relativement abordable niveau prix (environ 349€ sur son site officiel, dans la version basique). Suit FL Studio : plus simple d’utilisation, plutôt pour de la production, son séquenceur n’est pas aussi malin qu’Ableton, mais il se défend par une simplicité et une efficacité incroyable. Il couvre tout le processus de production (comme Ableton, moins le DJing). Environ 290€. Ensuite on peut citer Cubase, puissant séquenceur et logiciel de composition, il est très apprécié des pros et des artistes en herbes recherchant un logiciel polyvalent et ayant les moyens (602€…). Bref, il reste encore pleins d’autres très bons logiciels (Samplitude 11, Sony Acid Pro 7, etc…) et bien sur le must Pro Tools (qui ne fonctionne qu’avec du matériel M-Audio, sachez que la version HD de Pro Tool est le logiciel adopté par le marché et qu’on retrouve donc dans la majorité des studios).

Vous avez le séquenceur/logiciel hôte ? On passe aux instruments virtuels. A moins d’avoir payé un logiciel réputé, vous vous retrouverez avec un écran, aux espaces bien vides et surtout muet. Les instruments virtuels ? On en a des payants (ceux de Image Line, ceux de Steinberg…) et des gratuits bien évidemment (et pourtant relativement bons) : d’abord faite un tour sur le site DSK, puis sur VST Planet. Vous pouvez très bien en trouver d’autres sur le web, mais je vous laisse le soin de chercher !

Enfin, il nous manque les petits plugins. Certains donneront de l’effet, d’autre seront des EQs, d’autres des compresseurs… Vous monterez naturellement votre collection (gratuite ou payante, à vous de voir) sachant que le choix de ces petits machins peuvent grandement influer sur le résultat final de votre composition ! Vous en trouverez ici mais Google reste votre meilleur allié pour en trouver de nouveaux.

Voyons, voyons, nous avons de quoi monter un petit studio bien gentil avec tout çà, pas de quoi monter sur ces grands chevaux me direz-vous. Cependant, votre meilleur allié sera très certainement votre imagination et les connaissances et techniques que vous aurez par l’utilisation de ces logiciels.

« Mais je pige rien à tout ça ? J’en fais quoi ? » Bonne remarque. Bien que stupide. On est sur le peuple du rock, blog dédié à la musique, j’allais tout de même pas vous faire un cours sur l’utilisation de ce beau monde. Ça me prendrait des heures, voir des jours et le Boss ne serait pas très chaud de se retrouver avec un article de 4 pages… Ceci dit, je ne vous laisserai pas dans le flou absolu, aussi je vous apprend qu’il existe sur internet des tutoriels (leçons, exercices pour apprendre à faire). Google restera votre plus grand allié (je vous gâte, des petits liens sans noms : 1, 2, 3).

L’ histoire: une idée, un ordinateur, un mini studio virtuel, du bidouillage = une compo en quelques heures/jours de travail (bah oui, on pond pas une chanson aussi vite qu’un article, encore moins si vous voulez déloger Guetta… Si vous voulez juste faire tomber Justin B., cherchez vous un parrain influent dans le monde de la musique…).

Petit mot de la fin, comme à mon habitude, un son : Lloyd Feat. Lil Wayne « You ». Un autre style pour changer. C’est beau.

By Raphoux

Une réflexion sur “M. A. O. : un hit en quelques clics

  1. Article amusant mais qui simplifie un peu beaucoup quand même la M.A.O à mon goût : « pas besoin de vraies connaissances musicales techniques, oubliez les partitions, le solfège » ? Je ne suis pas tout à fait d’accord, les musiciens assistés par ordinateur…sont avant tout des musiciens ! D’ailleurs, il existe une pléthore de logiciels de M.A.O qui fonctionne sur le principe d’une partition virtuelle. Je citerai Pizzicato, Tuxguitar ou MuseScore par exemple. Et j’en oublie sûrement des millions d’autres, gratuits ou payants. Voilà, je me suis encore énervé pour un rien, j’imagine que ce n’était tout simplement pas l’objet de cet article : « j’allais tout de même pas vous faire un cours sur l’utilisation de ce beau monde ».

    Mille Excuses, continuez comme ça, vraiment cool ce blog.

    Sur ce cher lecteur, je te prie d’agréer l’expression de ma vraiment plus haute considération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s