Edito de la semaine

L’edito du Lundi, Sorties attendues part II

111111

Et oui, une partie 2, une « sequel » comme dirait nos amis anglophones… Bref une suite. Je me plie à la mode, sans arrêtes, j’ai le palais fragile, bien qu’en bon musicien je préfère les soles… L’Edito de la semaine dernière n’était pas suffisant pour vous parler de tous les albums que j’attends dans les prochains mois. De plus, hier soir, nous avons replongé une fois encore dans en écoutant des tubes des 80’s. En effet, après avoir bossé un ou deux morceaux avec  un pote, on est allé se faire des pizzas chez un autre et, tout en discutant, nous écoutions The Cure, The Charlatans, The Stone Roses et The Smiths quand tout d’un coup, Garou en duo avec Céline Dion s’invite dans la prog… C’est un peu comme si vous vous passiez du baume du tigre sur la peau des routons, voyez… Non ? Et bien cela vaut mieux pour vous en fait, j’ai ouïe dire que ça brûlait sévère. Bref je m’arrête là sinon je vais finir par lâcher des noms et ce sera pas beau à voir. Inutile de dire que l’épisode Garou-Céline a bien été commenté, raillée, descendu en flammes même, entre deux bouchées de pizza quatre fromages. On ne vérifie jamais trop une Playlist, dont on vante le génie artistique, afin de s’assurer que rien ne viendra abattre votre plan en plein vol. Heureusement, ce n’était pas la mienne, j’ai donc pu enterrer tranquillement son auteur sous cinq ou six tonnes de terre dans le fond de son jardin, sans marquer l’emplacement, bien évidemment, afin que personne ne puisse le retrouver. Il nous faudra dorénavant aller manger nos pizzas ailleurs, j’en ai bien peur.

Mais assez parlé du passé, focalisons nous sur l’avenir. Après The Kills, Eagulls, Woods, Lush, PJ Harvey etc, aujourd’hui je vais vous parler de certains groupes connus, d’autres un peu moins voir pas du tout, mais je vous assure qu’ils méritent tous une place ici. Je commencerai ce matin par Explosion in the Sky qui sortira le 1er avril The Wilderness. Ce sera le sixième opus de ce groupe Post Rock souvent associé à Silver Mt. Zion ou encore à God Speed You! Black Emperor, alors qu’ils n’ont rien à voir, EitS étant américain, les deux autres étant Canadiens et ayant des membres en communs. Depuis 2011 et Take Care, Take Care, Take Care, la formation n’avait pas sorti d’album et l’on commençait à s’inquiéter de ce silence prolongé, même si l’on sait que leur cycle de sortie est assez long. Mais rien ne fusait dans les magasines spécialisés à propos d’une possible dissolution, nous étions donc en droit d’attendre une annonce d’un moment à l’autre. C’est ce qui arriva en janvier de cette année. La nouvelle fut donc très bien accueillie et je me remettais à écouter certains de leurs anciens morceaux. Les deux singles tirés de The Wilderness sont dans la lignée de leurs compositions habituelles et aillant découvert il y a peu Caspian, un autre groupe ricin du même acabit, je ne peux m’empêcher de noter les similitudes. Mais qu’importe, c’est tellement bon…

Restons dans le post rock mais côté britannique cette fois. Le même jour, les Ecossais de Mogwai sortiront Atomic, leur neuvième galette. On se souvent, c’est presque frais, du très bon accueil dont avait bénéficié Rave Tapes en 2014 et on ne doute pas un seul instant de l’effet que fera Atomic en étant bombardé dans les bacs au mois d’avril. Ether, single tiré du prochain album est légère, comme son nom pouvait le laisser entendre. On s’éloigne d’une base guitare-basse pour des claviers et des cuivres. U 235, l’autre single, sonne un peu plus électro avec son double beat, pour autant, on reste dans l’atmosphérique léger. C’est sympa mais je ne suis pas convaincu plus que ça sur ce morceau en fait. Attendons de voir le reste des morceaux. Outre le fait que ce soient deux titres instrumentaux, nous sommes loin de l’énergie déployée par un Teenage Exorcist ou de l’émotion d’un I’m Jim Morrison, I’m Dead par exemple. A surveiller donc.

 

Le 25 mars, Radical Face remet le couvert et complète ainsi l’excellente trilogie The Family Tree ( The Roots – 2011, The Branches – 2013). The Family Tree: The Leaves promet donc de fouiller encore dans la généalogie frictionnelle de Ben Cooper et devrait reprendre là où The Branches nous aura laissé, après 1910 donc. Je suis curieux de voir quels instruments Cooper incorporera dans ce nouvel album, lui qui aime utiliser des instruments qui étaient disponibles à l’époque des histoires qu’il nous conte. Les quelques morceaux écoutés pour le moment semblent assez classiques dans le répertoire du compositeur. Classiques mais bons. Les morceaux de Radical Faces me transportent toujours dans des endroits divers et variés, au grès de leur folkitude (mot inventé pour l’occasion, vous êtes gâtés…). Petite info sympathique, Radical Face sera en concert le 17 avril 2016 au Café de la Danse à Paris, si vous voulez passer une bonne soirée en écoutant de l’excellente musique, n’attendez pas pour prendre vos places…

Plus tard dans l’année, en août, After the Rain est un album que j’attends de pied ferme. Benjamin Francis Leftwich est apparu sur la scène anglaise en 2011 avec Last Smoke Before the Snowstorm’, plutôt bien accueilli de l’autre côté de la Manche, quasiment pas chez nous. C’est un peu un mélange entre Elliott Smith et Nick Drake, même si je ne peux pas définir Leftwich comme un génie, au contraire de ses aînés, il faut admettre que ce gosse (il est né en 1989) en a sous la pédale. Peut-être, certains d’entre vous connaîtrons Shine, issue de son premier album ? (ici)

Je terminerai avec The Bride, prochaine galette de Bat For Lashes qui sortir début juillet. Natasha Khan frappe à nouveau à notre porte, toujours portée par cette voix toujours aussi belle. Bat For Lashes est une artiste très appréciées de ses pairs, notamment de Björk, Thom Yorke et j’en passe. C’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai pu poser mes oreilles dessus. Si je n’avais pas lu cela au détour d’une ou deux interview, je serai surement passé à côté et cela aurait été franchement dommage. L’album est inspiré directement d’un court métrage réalisé par Natasha Khan (I Do), que nous n’aurons surement pas la chance de voir au cinéma dans nos contrées mais que l’on pourra se procurer sur le web dès que les ayant droits le permettront. A noter que l’album sera présenté dans des églises lors d’une tournée, surement en relation avec le pitch de l’album : The Bride suit l’histoire d’une jeune femme dont le fiancé a été tué dans un accident sur la route de l’église dans laquelle ils devaient s’unir. Elle décide de partir tout de même en lune de miel, seule et cette décision la pousse à de sombres méditations à propos de l’amour, de la perte, du deuil et de la célébration.

Voilà, c’est tout pour le moment mais il y en a d’autres comme le prochain Autolux par exemple (Pussy’s Dead), mais je pense qu’une part III sera inévitable malheureusement, dieu sait si l’on sait ce que donne certaines trilogie…On peut vite se retrouver à 9 et je n’aime pas me mélanger ! il faut dire que l’actualité à venir est riche… En attendant lundi prochain et son Edito en direct du pays des cloches (non je ne serai pas en Italie mais je ne peux trahir le secret de la destination sans être déshérité du coup…), nous aurons une Playlist vendredi. Cela faisait longtemps qu’on n’en avait plus eu et beaucoup d’entre vous le regrettent (mensonge n°1), je le sais (ou pense le savoir), j’ai lu tous vos courriers (mensonge n°2, je ne sais pas lire et vous n’avez pas mon adresse), vos menaces et je vous ai entendu… enfin crains plutôt… (mensonge 3, je vous fais la nique…). Mickael nous a donc défié sur le sujet du moment : Pâques, ses cloches, ses lapins, ses œufs et autres rubans colorés… reste à savoir ce que les rédacteurs auront sélectionner en espérant que nous n’aurons dans le lot, aucun cantiques religieux !

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s