Edito de la semaine

L’Edito du Lundi

111111

Quoi de neuf ce lundi? Je veux dire à part le temps pourri que nous annonce la météo pour les prochains jours… Remarquez que pour moi, ce n’est pas grave car Destiny, le nouveau jeu vidéo de chez Bungie, va venir s’écraser bien vite dans ma console, donc le temps… Bref, étant donné que ce n’est pas un blog consacré aux jeux vidéos, revenons bien vite à la musique puisque c’est un sujet bien plus universel à mon sens.

On va commencer avec les vétérans new yorkais de Blonde Redhead et leur Barragán. Toujours porté par cette douce voix si reconnaissable, le groupe égraine dans une certaine intimité entre le disque et vous, sa légèreté en 10 titres. Honnêtement j’aimais beaucoup le style noise de leurs premiers Lp et puis lors de la sortie de 23, ils ont changé leur fusil d’épaule et semblaient s’éloigner de plus en plus de leurs influences… Barragán enfonce le clou, mais certainement pas dans la croix que la presse leur avait dressé il y a quelques années. Je trouve qu’ils ont réussi leur conversion, mais au final ce sera à vous de juger.

Dixie Crystals est un disque pas comme les autres… Trance Farmers, un groupe pas comme les autres. Le tout fait que leur galette est un OVNI. Un truc qui ne se raccroche à rien de bien connu. Des rythmes lourds et souvent sourds, des guitares saturées en fond, une voix sourde et sombre, des trucs piqués à l’Electro… Dit comme cela ce pourrait être du Tricky… Mais non, je crois que je ne saurais absolument pas décrire cet album en fait. Je pense que c’est une expérience personnelle à faire pour chacun de vous. Une espèce de trip sous amphétamines musicales, un road movie sous acides, genre Las Vegas Parano… Ce disque est purement Rock’n Roll dans tous les sens du terme.

Ne changez pas de drogue surtout car un autre trip vous attend, plus spatial cette fois avec Amplifier, qui a sorti Mystoria, un album assez Rock Progressif. Ces 5 petits gars de Manchester en sont à leur 5ième opus et autant d’Ep. Mystoria vous emmène loin dans l’espace, voir dans une autre dimension, surfant sur des vagues de guitares atmosphériques et des soli du feu de dieu. En même temps leur guitariste et chanteur, Sel Balamir est connu pour cela.

Twin Peaks n’a rien à voir avec la série de David Lynch. Série culte s’il en est qui n’avait elle-même rien à voir avec la localité du même nom qui s’étend au dessus de San Francisco. Twin Peaks est un groupe de Chicago, qui n’était encore il y a quelques années qu’un petit groupe d’étudiants jusqu’à ce qu’ils tournent de façon intensive sur la côte ouest, sortent un album remarqué et remarquable et se retrouvent vite propulsés dans les festivals… energique, passionné, leur Rock de leur album Wild Onion prend racine dans le garage punk.

Je ne raccrocherai pas le crayon avant de vous avoir tout de même parlé du dernier album de Robert Plant. Lullaby And The Ceaseless Roar est sa 10ième galette. Ce n’est pas spécialement ma came mais le monsieur est assez important (et puis j’ai reçu un beau chèque par la poste aussi, il faut bien le dire…) et a bercé assez de vieux rockeurs (Led Zep, c’était pas hier…) pour qu’on lui fasse une place ici, ne serait-ce qu’au titre des légendes vivantes. Et puis l’album n’est pas dégueu, loin de là. Il est même au dessus de la moyenne après presque 10 ans passé à explorer les bases de l’Americana de façon assez habile, ce qui, de la part d’un anglais est bon à souligner, ce 10ième album semble plus personnel et multi inspiré.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, on vous retrouve pour les publications de mercredi et vendredi. D’ici-là, passez une bonne remise au boulot.

Greg Pinaud-Plazanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s