On a écouté

Nouvel album de PJ Harvey – Let England Shake

Pj Harvey, 2011, promotion de Let England Shake

Quatre ans après la sortie de White Chalk (2007), la grande prêtresse du rock indie revient avec le magistral Let England Shake. Si la sortie d’un album de PJ Harvey est toujours un évènement sur la scène musicale, le petit dernier devrait rapidement faire parler de lui. Oscillant entre Folk, Pop, Rock ou encore Jazz, l’artiste nous offre au gré des albums une immersion toujours aussi singulière dans son univers.

A la manière d’un reporter de guerre PJ Harvey nous livre une critique acérée de la politique de guerre d’hier et d’aujourd’hui de son pays avec des mélodies aussi surprenantes que bouleversantes. Un témoignage déconcertant naviguant entre amour, haine et espoir. Dès l’ouverture, elle donne le ton avec les titres « Let England Shake » et « The Glorious Land », dans lesquels l’auditeur se retrouve plongé sur le champ de bataille. Les cors de chasse et trompettes de cavalerie assurant même le rappel des troupes.

Si la guitare crunchy des quelques « The Last Living Rose », « In The Dark Places » ou « Bitter Branches » nous rappelle volontier les intonations rock de ses débuts, ce dernier opus marque un tournant radical dans l’univers musical de l’artiste. Une artiste qui prouve ici sa capacité à se renouveler sans cesse.

Et l’exercice est réussi! Grâce à une palette musicale riche, le lyrisme de l’auteur parle à chaque instant. Les très planants « All & Everyone » ou encore « Hanging In The Wire » nous emportent dans des atmosphères envoutantes, sublimées par des choeurs aériens. La voix parfois en retrait de PJ Harvey permet à l’auditeur de se placer au centre de l’oeuvre pour partager ce voyage contemplatif. Un voyage qui prend fin sur un lumineux hymne à l’espoir intitulé « The Colour Of The Earth ». Une ballade folk aux sonorités irlandaises pour ne rien laisser au hasard.

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, ce nouvel opus voit la collaboration de John Parish, Mick Harvey et Flood. John Parish notamment très présent sur l’album White Chalk (2007) et A Woman A Man Walked By (2009).

Vous l’aurez compris Let England Shake est un très bon album que l’on a envie d’écouter et réécouter. Il marquera sans conteste l’année musicale 2011.

By Clémence Bruno

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s