Rubrique de William/Rubrique: Will will rock you [William]

Will will rock You ( Episode 5 )

bon ce coup-ci je vais pas respecter les règles, parce que j’arrive pas à me décider sur l’album de la semaine, pourquoi? Parce que « nos artistes ont du talent »… et que franchement cette semaine il y en a pour tous les goûts alors à table!

Le co-leader des Libertines, Carl Barât, se lance en solo avec un premier album à son nom, Carl Barât, album à la mesure de la grandeur du rock britannique. En se la jouant Pete Doherty, Carl démontre tout son talent de songwriter en composant et en interprétant des morceaux qui rappellent ses premiers pas avec les Libertines, tout en offrant des ballades intenses et onctueuses. Son album est une émancipation avec les Libertines, car c’est l’entrée aussi dans un genre totalement nouveau, la « pop cabaret ». Plus magique encore, c’est qu’en plus de son premier album solo, la nouvelle est de mise, les Libertines se reforme et remonte sur scène! C’est la réconciliation entre  Doherty et Barât. (voir également l’article Carl Barât, est Carl Barât)

Carl Barât et Peter Doherty

 

« Imprévisible…On n’en attendait pas moins de l’ex libertines. Carl Barât entre pour de bon dans la cour des grands » Les Inrockuptibles

Un album datant du 15 septembre mais qui m’avait échappé, je dois me rattraper. Of Montreal, album False Priest, What the Fuck! Le talent c’est beau, et mystérieux, une pochette d’album à la « Mika-zappa-björké », le son qui en découle est brillant, fantastique, psychédélique, un vrai délire sonore, aucune des chansons de cet album ne se ressemblent. Kevin Barnes, leader du groupe, est un véritable déjanté et on l’aime, son cerveau laser c’est du glam et du rock à l’état pur. Cet album n’est jamais que le dixième du groupe, mais il est manifestement un des meilleurs.

Egalement, un album electro, ou plutôt un EP, celui de Cassius, Rawkers ep. Encore un bon français de chez nous qui s’exerce à la « french touch » avec brio, et évidement ce genre d’opus sort tout droit d‘Ed Banger Records, comme quoi le nez de Pedro Winter pour révéler des talents de la scène electro en France est vraiment infaillible. J’ai pour ma part eu l’occasion de les voir il y a deux semaines à la réouverture du Social Club 75 à Paris et effectivement, Cassius est talentueux, même quand il passe après des monstres comme Busy P ou Xavier de Rosnay…


Comme toujours un petit conseil méthodorock, cette semaine va falloir ressortir du bon vieux hard rock les gars, même si aux yeux de la plèbe, ils sont de seconde zone, j’affirme et je défends que ce sont des monstres sacrés du Hard Rock. Il s’agit du groupe écossais Nazareth, et l’album à écouter est Hair of the Dog, sorti en 1975. Coïncidence? Le groupe réédite toute sa discographie…l’occasion de s’en mettre plein les oreilles!

 

Toujours dans le monde du rock mais plus dans le domaine de l’écoute, je signale juste que Zep sort un nouvel album BD, Happy Rock, assez cool pour ses allusions aux grands du rock tels que Bruce Springsteen ou encore les Rolling Stones.

« La musique est la langue des émotions, qu’elle guide notre révolution »

By William Pinto

Une réflexion sur “Will will rock You ( Episode 5 )

  1. En fait j’ai rien de spécial à dire juste que depuis el temps que tu me parles de ce site, je viens y faire un tour, voir un petit peu ton univers. J e suis fière de toi mon chéri ❤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.